1

Débat mouvant

débat mouvantLe débat mouvant (encore appelé Jeu de positionnement) est une forme de débat dynamique qui favorise la participation – Définition Outils-réseaux

❚ Mettre les participants en position active de réflexion et d’interrogation critique.
❚ Susciter l’intérêt, l’interrogation et le débat au sein du groupe.
❚ Déconstruire les préjugés sur la question.
❚ Faire émerger des pistes de réponses.

Toutes les problématiques peuvent être abordées par cet outil (Agroécologie, Climat, Alimentation, Rencontre interculturelle…)




Le jeu de la ficelle par Quinoa

conserve

Le jeu de la ficelle, c’est quoi ?

Jeu de rôle mis au point par l’incontournable ONG Belge d’éducation au développement QUINOA

A partir de la thématique de l’alimentation, le jeu révèle des liens indissociables entre les sphères économique, sociale, environnementale et politique de notre société. Il souligne également l’interdépendance entre les différentes populations de la planète face au phénomène de la globalisation et du tout-au-marché.
En complément du classeur qui présente des informations pratiques pour animer le jeu, un carnet d’accompagnement propose des pistes pour penser autrement notre rapport au monde et ouvrir des perspectives d’actions alternatives au modèle de société actuel.
Un outil pédagogique destiné aux formateurs et animateurs du secteur associatif, aux enseignants des cycles supérieur, secondaire et primaire, aux formateurs de formateurs…




Répondre aux préjugés sur les migrations

migrations-couv2-11-2a624Présentation du guide

« C’est l’invasion ! Les migrants profitent des aides sociales, ils ne sont pas intégrés, on va toutes finir voilées ! »… Ils sont nombreux, en France, à accorder du crédit à ces formules-choc qu’on entend régulièrement dans les médias, dans les discours de nos gouvernants, sur nos lieux de vie. Les préjugés sur les migrations sont nombreux, encore plus en temps de crise : les migrants sont alors les coupables idéaux. Mais ce sont des idées fausses qui ne reflètent en aucun cas la réalité des migrations.
 
À travers le démontage de dix idées reçues courantes sur les migrations, ce petit Guide de survie montre qu’il est possible de résister aux manipulations électoralistes et idéologiques qui voudraient faire des migrants la source de tous nos problèmes. Il donne des arguments et des chiffres basés sur des statistiques officielles qui permettent d’invalider ces préjugés et de percevoir les migrations comme une richesse économique, sociale et culturelle, et même comme le seul avenir possible pour notre planète mondialisée.
 
Cette petite brochure offre également des pistes pour être citoyen et solidaire des migrants au quotidien.
 
Les lois sur les migrations évoluant à grande vitesse, ce guide de survie pourrait bientôt contenir des informations périmées… C’est pourquoi nous consacrons une
page web à la mise à jour, factuelle ou législative, des renseignements concernant les migrants.

Se procurer le guide

Edition brochée – Janvier 2013 – Format 15 x 21 cm – 64 p.
Prix : 6,00 €
Disponible chez les membres de Ritimo et par correspondance auprès de Kurioz : 05.49.41.49.11

Pour l’expo :

Elle est inspirée du petit Guide de survie pour répondre aux préjugés sur les migrations . 7 préjugés sur les migrations sont passés au crible de données chiffrées qui démontrent que les fantasmes et les peurs faussent la plupart des représentations sur ce thème. Cette exposition donne aussi des pistes pour s’engager auprès des migrants.

Elle se compose de 8 panneaux 60 x 80 cm :
Panneau 1 : Qui sont les migrants ?
Panneau 2 : Une « invasion fantasmée »
Panneau 3 : Des frontières fermées
Panneau 4 : Les immigrés remplissent les caisses de l’État
Panneau 5 :Les travailleurs immigrés sont exploités
Panneau 6 : Les immigrés ne sont pas des délinquants
Panneau 7 : Les immigrés sont discriminés
Panneau 8 : Mieux vivre ensemble

Il est possible de l’emprunter chez les membres Ritimo : renseignez-vous auprès du membre Ritimo le plus proche.

Également en vente : 100 € + frais de port (12 €).

Contact
m.merlant@ritimo.org
Tél : 01 44 64 74 14

expo-migrations-vecto-hd4




Q-Sort

Les objectifs du Q-sort sont :

– de faire émerger les représentations, préjugés et idées reçues sur un sujet

– de les exprimer, les préciser et argumenter pour essayer de convaincre les autres participants

– de faire participer tous les membres d’un groupe à un débat décentralisé

L’objectif est également de créer une demande d’approfondissement du sujet.

Phase 1 du jeu – chacun se positionne sur les affirmations de la feuille – Q-sort sur le bien être animal lors d’une rencontre franco allemande

Règle du q-sort à télécharger : q-sort – la règle




Dessiner c’est gagner !

IMG_1901Prendre conscience de ses représentations et stéréotypes

Introduire la question des préjugés et des stéréotypes




Les Derdians

derdiansCe jeu est tiré de : « T-Kit l’apprentissage interculturel »- Conseil de l’Europe- 2001

Ce jeu permet de réfléchir sur nos préconçus en termes de développement et de rencontre interculturelle.

A mettre en toutes les mains !

 




Casino Royal

Sivasailam Thiagarajan alias Thiagi est indien, il vit aux Etats-Unis. Maître incontesté des jeux pour l’entreprise et l’enseignement, il a particulièrement développé le concept de « jeu-cadre ».

L’idée de base du jeu-cadre est de considérer un jeu comme une structure abstraite devant être remplie de différents contenus, ce qui permet de l’adapter aux besoins spécifiques de toute situation pédagogique, en fonction des objectifs.

Pour en savoir plus consultez : http://www.lancs.ac.uk/users/interculture/pcat6.htm ou

http://www.pedagoform-formation-professionnelle.comou

http://thiagi.be/2011/10/09/7-conseils-pour-animer-des-jeux-cadre-de-thiagi/

 

Déjà repris par l’association nationale des Ceméa (Centres d’Entrainement aux Méthodes d’Education Active) et Iteco (le tournoi des cartes), le RED a adapté le jeu « Barnga » à la communication non verbale, à la rencontre interculturelle et à l’accueil.

Réaliser que les différentes cultures perçoivent les choses différemment, et/ou « jouent » selon différentes règles.
Comprendre que l’on peut communiquer sans langage verbal.

Les participants doivent comprendre et apprivoiser ces différences s’ils veulent fonctionner efficacement dans un groupe multiculturel.

Analyser son propre comportement dans une situation ou l’échange et la compréhension sont difficiles

 

Langage non verbal, inter-culture, acceptation de l’autre (accueil).

 




Abigaël

Ce jeu est tiré de : « T-Kit l’apprentissage interculturel »- Conseil de l’Europe- 2001

L’objectif de ce jeu est de prendre conscience de des différentes perceptions de valeurs.

 




Le jeu des citrons

– Prendre conscience des différences individuelles.

– Comprendre la relation entre les généralisations et  les stéréotypes.

Association APTE de Poitiers éducation au médias et à l’image

http://www.apte.asso.fr/sp/index.php