1

Réseau CLEAN

download

Réseau CLEAN

Le Réseau CLEAN (Climate Literacy and Energy Awareness Network – Réseau pour la Connaissance Climatique et la Conscience Energétique) est projet de bibliothèque numérique recensant des cours et séquences pédagogiques, revues par un panel de scientifiques et d’enseignants afin de vérifier leur qualité, porté par des agences gouvernementales américaines (TERC, NOAA) et des départements d’universités américaines (Cooperative Institute for Research in Environmental Science (CIRES) at the University of Colorado Boulder,  Science Education Resource Center (SERC) at Carleton College).

Le site présente à la fois les grands enjeux de l’enseignement des problèmatiques autour du climat et de l’énergie, afin de mieux faire appréhender aux enseignants leurs enjeux, et regroupe une grande collection de matériels pédagogiques libres d’accès (Licence Creative Commons – libre d’utilisation mais mention des sources obligatoires), pouvant se présenter sous forme de :

  • cours basés sur des vidéos
  • cours basés sur des ressources en ligne (données satellites, ou tout type de données scientifiques)
  • cours basés sur des expériences scientifiques à réaliser en classe
  • jeux
  • etc…

Vu sa localisation, l’ensemble des cours et des séquences sont en anglais.

 




Rami Fourrager

T1995_Rami_Fourrager_22823e1bdc

Rami Fourrager

Le Rami Fourrager, créé dans le cadre du projet CASDAR Praicos,  est un jeu de plateau qui a pour but d’aider les utilisateurs à adapter leur système fourrager à différents objectifs.

Ce jeu de plateau, se jouant en groupe, va stimuler chez les joueurs une réflexion concrète de façon ludique, va permettre l’échange d’expériences et de points de vue entre les différentes personnes autour du plateau et fait émerger des innovations.

 




ENGELE

engele-elevage-porcin

   ENGELE – ENvironnement et Gestion de l’ELEvage

 Dévelopé par plusieurs acteurs, et distribué par Educagri Editions,

 Engele est un logiciel informatique de simulation des flux      environnementaux dans les élevages de porcs.

 Ce jeu en 3D permet de se familiariser avec l’élevage porcin  (fonctionnement d’une exploitation, les différents lieux rencontrés,…). Les  différents outils de ce serious game permettent de modifier les paramètres  de l’exploitation et de la faire évoluer selon nos objectifs.

 Son but est de faire prendre conscience aux futurs agriculteurs les impacts  environnementaux de l’élevage porcin.

 

Cet outil pédagogique permet à l’apprenant de comprendre  l’importance de ces choix techniques sur la performance environnementale de l’exploitation.

Tout cela grâce, notamment, au moteur de calcul qui permet d’évaluer les différents flux (gazeux, MPK) qui interagissent entre l’élevage, l’environnement et le climat.

 




Le Jeu de l’énergie

jeuenergie2_webRéalisation : Lafi Bala. Nouvelle Édition 2014
Public : Adultes/adolescents/enfants (dès 9 ans).
Objectif, utilisation : Kit d’animation pour un jeu (d’une durée d’1h à 2h) qui amène les participants à composer leur plateau repas (comme à la cafétéria) en choisissant des fiches plats puis à calculer (grâce aux données indiquées au verso des fiches plats et de fiches de calcul) d’une part la valeur nutritionnelle et énergétique de leur repas (équilibre alimentaire), d’autre part l’impact écologique de leur menu (moyen de transport et kilomètres parcourus par les aliments choisis, gaz à effet de serre émis). Les résultats servent de base de discussion sur l’alimentation, la santé et le développement durable. Ce kit d’animation peut également être utilisé sous forme de stand pour interpeller le grand public.
Contenu : Le kit est constitué de 21 fiches plats en 20 exemplaires chacune, soit 420 fiches A5, de fiches de calculs, d’un dossier pédagogique pour l’animateur.

Plus d’infos sur : http://www.lafibala.org

jeuenergie_webjeuenergie_plats_webjeuenergie_fiches_web




L’espérance de vie et indicateurs de développement

CaptureLe site gapminder (des statistiques mondiales)

Comprendre d’où viennent les écarts d’espérance de vie, un indicateur de développement

Cette présentation peut arriver après le jeu des cartes (tiré du même site)




Le jeu de cartes du monde avec gapminder

L’exercice peut aider les élèves et étudiants à réfléchir à leurs représentation sur le
monde d’aujourd’hui et contester les idées reçues avec la réalité. L’activité proposée ici permet de s’interroger sur la notion de croissance économique, de développement et les indicateurs associés.

 

 

 

 

 

 

Plus d’infos sur le site : http://www.gapminder.org/

Autres ressources enseignants : http://www.gapminder.org/for-teachers/

Vous y trouverez d’autres ressources, le logiciel à télécharger pour jouer sur tous les paramètres (notamment agricoles)

 




Le Photolangage

CaptureLa spécificité de cette méthode est de faciliter l’expression personnelle, aider à l’écoute dans un groupe autour d’un thème choisi.

Le photo-langage permet d’atteindre un ou plusieurs des objectifs suivants :

  • faciliter la constitution d’un groupe,
  • permettre l’échange en facilitant la prise de parole de chacun,
  • prendre conscience de son point de vue personnel, sa propre vision et l’exprimer dans un groupe,
  • Exprimer les représentations que l’on a d’un sujet, d’un thème.
  • Et selon le thème : prendre conscience de la diversité des cultures, des modes de production et d’alimentation, d’un déséquilibre mondial.

 

Dans le cas d’une préparation à la mobilité (individuelle ou de groupe), l’objectif principal est de faire en sorte que l’expérience se passe dans les meilleures conditions et soit la plus riche possible. Pour cela :

  • Identifier et prendre conscience des thématiques majeures relatives aux attentes, aux craintes et aux motivations des apprenants.
  • Dédramatiser (prendre conscience que nous ne sommes pas seul à avoir ces craintes).
  • Éviter les erreurs de démarche ou de comportement.

Étapes

1. présentation du travail au groupe (5 mn) :

2. choix individuel de la ou des photographies (5 à 10 mn) ; chaque personne choisit en général 1 à 3 photographies. Dans le cas d’un groupe important, limiter à 1 image par personne. KIT Photolangage à imprimer + kit photolangage – sources

3. échange- écoute (20 à 40 mn) ; sur la base des photos choisis à partir d’un questionnement précis.

4. synthèse (10mn) : l’animateur doit saisir des MOTS vraiment explicités par les participants, et les écrire au tableau ou les nommés après chaque intervention.

Il ne doit pas « relancer ». L’animateur peut choisir une image et participer.

L’approfondissement du thème se fera par la suite, éventuellement avec un autre outil d’animation, pour mise en évidence des points de convergence et de divergences de représentations.

La formulation du travail

Dans un travail de photo-langage, il est demandé à chacun de choisir une ou plusieurs photographies qui l’aideront à évoquer sa vision de la thématique traitée (agricultures, alimentation, développement durable, société, mobilité internationale, discrimination, …).

L’animateur doit introduire la séance par une question adaptée au thème :

Agricultures

« Choisissez une (ou deux) photographie(s), décrivez la sommairement et dites ce que vous pensez de l’agriculture ».

Ou

« Choisissez une (ou deux) photographie(s), décrivez la sommairement et dites en quoi elle correspond à ce que vous aimez (ou n’aimez pas) dans l’agriculture ».

Alimentation

« Choisissez une (ou deux) photographie(s), décrivez la sommairement et dites ce que c’est, pour vous, une bonne alimentation ».

Développement durable

« Choisissez une (ou deux) photographie(s) vous permettant le mieux d’exprimer ce qu’est pour vous le développement durable ».

Rencontre interculturelle

« Choisissez une (ou deux) photographie(s), décrivez la sommairement et dites ce que vous attendez de cette mobilité, et quelles sont vos craintes ».

Pour une meilleure adhésion du groupe à ce travail, il importe à l’animateur de bien clarifier la démarche et sa déontologie :

  • l’objectif de la séance,
  • les temps prévus pour chaque étape,
  • le nombre de photographie à choisir,
  • le mode de déroulement des échanges,
  • le fait qu’il n’y ait pas de photographies ou représentations normatives par rapport à la question posée,
  • le rôle de l’animateur, qui n’est pas d’interpréter les choix et paroles des participants, mais de faciliter les échanges.
  • La confidentialité à respecter.
  • Le respect : il ne s’agit pas de juger mais de mettre en évidence les points de vue en présence.

Vous trouverez en en Annexe une version avec des photos à imprimer pour une séance de préparation au départ pour une expérience à l’étranger.

Toutes les photos de ce photolangage sont en Creativ Common avec des droits différents.

Références, auteurs et droits associés sur chaque photo à retrouver en annexe.

Plus d’infos sur les catégories de licences Creatic Common : https://creativecommons.org/licenses/

2704448608_44ca8e4aa7_o

Extrait du Photolange RED – 56 Photos

KIT Photolangage à imprimer + kit photolangage – sources

 




Débat mouvant

débat mouvantLe débat mouvant (encore appelé Jeu de positionnement) est une forme de débat dynamique qui favorise la participation – Définition Outils-réseaux

❚ Mettre les participants en position active de réflexion et d’interrogation critique.
❚ Susciter l’intérêt, l’interrogation et le débat au sein du groupe.
❚ Déconstruire les préjugés sur la question.
❚ Faire émerger des pistes de réponses.

Toutes les problématiques peuvent être abordées par cet outil (Agroécologie, Climat, Alimentation, Rencontre interculturelle…)




Le jeu de la ficelle par Quinoa

conserve

Le jeu de la ficelle, c’est quoi ?

Jeu de rôle mis au point par l’incontournable ONG Belge d’éducation au développement QUINOA

A partir de la thématique de l’alimentation, le jeu révèle des liens indissociables entre les sphères économique, sociale, environnementale et politique de notre société. Il souligne également l’interdépendance entre les différentes populations de la planète face au phénomène de la globalisation et du tout-au-marché.
En complément du classeur qui présente des informations pratiques pour animer le jeu, un carnet d’accompagnement propose des pistes pour penser autrement notre rapport au monde et ouvrir des perspectives d’actions alternatives au modèle de société actuel.
Un outil pédagogique destiné aux formateurs et animateurs du secteur associatif, aux enseignants des cycles supérieur, secondaire et primaire, aux formateurs de formateurs…




Répondre aux préjugés sur les migrations

migrations-couv2-11-2a624Présentation du guide

« C’est l’invasion ! Les migrants profitent des aides sociales, ils ne sont pas intégrés, on va toutes finir voilées ! »… Ils sont nombreux, en France, à accorder du crédit à ces formules-choc qu’on entend régulièrement dans les médias, dans les discours de nos gouvernants, sur nos lieux de vie. Les préjugés sur les migrations sont nombreux, encore plus en temps de crise : les migrants sont alors les coupables idéaux. Mais ce sont des idées fausses qui ne reflètent en aucun cas la réalité des migrations.
 
À travers le démontage de dix idées reçues courantes sur les migrations, ce petit Guide de survie montre qu’il est possible de résister aux manipulations électoralistes et idéologiques qui voudraient faire des migrants la source de tous nos problèmes. Il donne des arguments et des chiffres basés sur des statistiques officielles qui permettent d’invalider ces préjugés et de percevoir les migrations comme une richesse économique, sociale et culturelle, et même comme le seul avenir possible pour notre planète mondialisée.
 
Cette petite brochure offre également des pistes pour être citoyen et solidaire des migrants au quotidien.
 
Les lois sur les migrations évoluant à grande vitesse, ce guide de survie pourrait bientôt contenir des informations périmées… C’est pourquoi nous consacrons une
page web à la mise à jour, factuelle ou législative, des renseignements concernant les migrants.

Se procurer le guide

Edition brochée – Janvier 2013 – Format 15 x 21 cm – 64 p.
Prix : 6,00 €
Disponible chez les membres de Ritimo et par correspondance auprès de Kurioz : 05.49.41.49.11

Pour l’expo :

Elle est inspirée du petit Guide de survie pour répondre aux préjugés sur les migrations . 7 préjugés sur les migrations sont passés au crible de données chiffrées qui démontrent que les fantasmes et les peurs faussent la plupart des représentations sur ce thème. Cette exposition donne aussi des pistes pour s’engager auprès des migrants.

Elle se compose de 8 panneaux 60 x 80 cm :
Panneau 1 : Qui sont les migrants ?
Panneau 2 : Une « invasion fantasmée »
Panneau 3 : Des frontières fermées
Panneau 4 : Les immigrés remplissent les caisses de l’État
Panneau 5 :Les travailleurs immigrés sont exploités
Panneau 6 : Les immigrés ne sont pas des délinquants
Panneau 7 : Les immigrés sont discriminés
Panneau 8 : Mieux vivre ensemble

Il est possible de l’emprunter chez les membres Ritimo : renseignez-vous auprès du membre Ritimo le plus proche.

Également en vente : 100 € + frais de port (12 €).

Contact
m.merlant@ritimo.org
Tél : 01 44 64 74 14

expo-migrations-vecto-hd4