1

Casino Royal

Sivasailam Thiagarajan alias Thiagi est indien, il vit aux Etats-Unis. Maître incontesté des jeux pour l’entreprise et l’enseignement, il a particulièrement développé le concept de « jeu-cadre ».

L’idée de base du jeu-cadre est de considérer un jeu comme une structure abstraite devant être remplie de différents contenus, ce qui permet de l’adapter aux besoins spécifiques de toute situation pédagogique, en fonction des objectifs.

Pour en savoir plus consultez : http://www.lancs.ac.uk/users/interculture/pcat6.htm ou

http://www.pedagoform-formation-professionnelle.comou

http://thiagi.be/2011/10/09/7-conseils-pour-animer-des-jeux-cadre-de-thiagi/

 

Déjà repris par l’association nationale des Ceméa (Centres d’Entrainement aux Méthodes d’Education Active) et Iteco (le tournoi des cartes), le RED a adapté le jeu « Barnga » à la communication non verbale, à la rencontre interculturelle et à l’accueil.

Réaliser que les différentes cultures perçoivent les choses différemment, et/ou « jouent » selon différentes règles.
Comprendre que l’on peut communiquer sans langage verbal.

Les participants doivent comprendre et apprivoiser ces différences s’ils veulent fonctionner efficacement dans un groupe multiculturel.

Analyser son propre comportement dans une situation ou l’échange et la compréhension sont difficiles

 

Langage non verbal, inter-culture, acceptation de l’autre (accueil).

 




Abigaël

Ce jeu est tiré de : « T-Kit l’apprentissage interculturel »- Conseil de l’Europe- 2001

L’objectif de ce jeu est de prendre conscience de des différentes perceptions de valeurs.

 




Le jeu des citrons

– Prendre conscience des différences individuelles.

– Comprendre la relation entre les généralisations et  les stéréotypes.

Association APTE de Poitiers éducation au médias et à l’image

http://www.apte.asso.fr/sp/index.php