1

L’étiquette qui gratte

Le concours Réinventer le Monde, initié par l’Agence Française de Développement, est un projet pédagogique pour aborder l’éducation au développement durable et à la solidarité internationale autrement.

Le Podcast créé par les jeunes du club solidarité du Lycée Lucie Aubrac de Mâcon traite le thème du circuit du textile ; la production, la confection et la consommation de vêtements.

Ce thème a été choisi par les lycéens car plusieurs objectifs du développement durable ont été abordés tout au long de l’année grâce aux associations partenaires du club sur le territoire mâconnais comme Artisans du Monde, les amis de Gashora et CCFD Terre Solidaire.

Podcast à écouter en ligne

Un travail collaboratif d’écriture s’est mis en place dès le mois de novembre 2020 entre les jeunes. Puis les répétitions des dialogues, les prises de sons se sont enchaînées. Pour finir par un gros travail de mixage des voix enregistrées, des ambiances et des bruits de fonds.

Une manière originale d’aborder la pauvreté, la consommation responsable et la lutte contre le réchauffement climatique et leurs interactions tout en se questionnant sur ce que l’on peut faire à son échelle pour contribuer à un monde plus juste et durable.


Prix du jury pour les élèves du lycée Lucie Aubrac !

Après une année d’échanges entre les lycéens du club solidarité et les associations Artisans du Monde et CCFD Terre Solidaire, les jeunes ont réalisé avec brio le podcast « L’étiquette qui gratte » qui a reçu le prix du jury lors du concours national « Réinventer le Monde » de l’Agence Française de Développement.

Au travers de cette microfiction basée sur la confection des vêtements, il s’agissait de sensibiliser les jeunes aux objectifs du développement durable tels que la lutte contre la pauvreté, la production soutenable et la consommation responsable. Les élèves ont su mettre en pratique leurs recherches pour des actions de solidarité au sein de l’établissement grâce à l’organisation d’une gratiféria mais aussi la récolte d’articles textiles pour l’association du Pont de Mâcon.

Avec quarante cinq réalisations de collégiens et lycéens de la France entière, le jury, composé de professionnels a trouvé dans ce podcast une originalité pour traiter un sujet grave, une histoire bien écrite, maline et astucieuse.

A l’annonce des résultats l’animatrice du club solidarité du lycée, qui a accompagné les élèves pour ce projet, Karine Boullay a exprimé son émotion pour tout le travail effectué tout au long de l’année en espérant que les effets feront boule de neige. «Je suis très fière de cette jeunesse consciente de la réalité et volontaire pour changer ce monde de surconsommation». Une expérience innovante qui a permis de développer d’autres compétences pour les jeunes, le travail en groupe, l’oral et le mixage son et ambiance « qui n’aurait pas pu se faire sans l’aide de mon collègue Sébastien Fontaine, informaticien au lycée ».

Les jeunes sont, eux aussi, très contents de leur réalisation. Zohra retient que « cela m’a permis de découvrir les problèmes environnementaux et sociétaux liés à l’industrie du textile que je ne connaissais pas» et Liam rajoute que « grâce à toutes nos recherches, j’ai changé de mode de consommation».

On ne peut que féliciter ce travail collectif des élèves du lycée Lucie Aubrac, qui illustre le rôle fondamental des établissements scolaires dans le façonnage de la citoyenneté de ce jeune public.

Réactions des jeunes suite à l’obtention du prix :

Zohra

Lisa

Liam

Contact : karine.boullay-bador@educagri.fr

 




’’ Devenir un citoyen, un professionnel ’’ de la MFR d’Annecy

Le projet ’’ Devenir un citoyen, un professionnel ’’ a pour objectif de réunir des jeunes de formations et de cultures socioprofessionnelles différentes (BTS Tourisme, CPJEPS, Aide-Soignant) dans un esprit d’entraide à travers la réalisation d’un projet solidaire. Ce projet mis en œuvre par la MFR d’Annecy est appuyé par le dépôt d’un dossier de financement européen du dispositif du Corps Européen de Solidarité, du volontariat de groupe de la Commission Européenne.

L’objectif principal est l’ouverture au monde et à l’autre ainsi que la lutte contre les préjugés. Les jeunes participants auront l’occasion d’apporter leur aide et leurs compétences au service d’associations qui travaillent avec le public migrant aussi bien localement qu’au niveau européen. Les étudiants se rendront en Grèce pendant 15 jours au mois d’Octobre 2020 pour réaliser des activités solidaires auprès de migrants.

Le projet a été retenu parmi les projets lauréats du prix Europe de l’enseignement agricole




un voyage solidaire et interculturel au Sénégal avec le club Solid’ UNESCO du lycée agricole Le Chesnoy

Découvrez jour par jour le compte rendu de ce projet au Sénégal très riche en rencontres, en découvertes culturelles et en partage sur le site Moveagri :  https://moveagri.ning.com/profiles/members/InesPeradon

Bravo aux jeunes du lycée agricole impliqués et aux personnels engagés dans ce beau projet solidaire.