1

Evaluations patates

CaptureRéseau rural

Bien souvent lorsqu’on organise un événement de types séminaire, journée de formation, ou encore réunion de groupes de travail, l’évaluation de la journée se fait en distribuant un questionnaire que les participants doivent remplir avant de partir ou le renvoyer une fois rentrés. Cette technique d’évaluation, dite « à froid » car l’écrit entraîne une prise de distance, est nécessaire pour avoir des retours sur les différents temps proposés lors de l’action, mais elle peut ne pas être suffisante. De fait, il est souvent difficile de récupérer l’ensemble des questionnaires, et parfois l’analyse n’est pas un exercice facile. Et la distanciation induite par l’écrit ne permet pas de rendre compte des premières réactions directes à la fin de la journée. L’évaluation « à chaud » permet de profiter de la captivité du public pour terminer la journée par l’expression de chacun de son ressenti et de son avis. Généralement, il est préconisé pour les organisateurs de prendre note des remarques qui sont faites, mais de ne pas répondre, du moins immédiatement. L’objectif de l’exercice est d’avoir un sentiment d’ensemble sur cette action. Enfin, il faut veiller à garder du temps à la fin de la journée pour mener cet exercice avec un maximum de participants. Cette évaluation ne remplace pas l’évaluation par écrit qui peut être faite par ailleurs.