1

Les actions club solidarité

Le club solidarité du lycée de Mâcon-Davaye  existe depuis 2019 . Il est constitué de lycéens volontaires de toutes sections et de tous niveaux. Pour l’année 2020/2021, 12 élèves de 2nde G, 1ère G et STAV, Term G très motivés constitue le noyau dur du club.

Une réunion de 1h tous les 15 jours sur des créneaux libres de leur emploi du temps est organisée.

Voici quelques articles illustrant les projets menés :

Projets 2020-2021

Club Solidarite Lucie Aubrac

Fiche projet – Semaine sans frontieres novembre 2021

Article Tandem 6 nov

Article SVS 12 janvier 21

Article Podcast « l’étiquette qui gratte » – Réinventer le monde

Article covoiturage

Article Artisans du Monde

Contact : karine.boullay-bador@educagri.fr




La fresque du climat

Extrait du site de présentation de l’outil : https://fresqueduclimat.org/

 

« Depuis fin 2018, l’association la Fresque du Climat œuvre pour embarquer tous les individus et toutes les organisations dans la transition, en permettant la diffusion rapide d’une compréhension partagée du défi que représente le changement climatique.

Cet outil d’éducation et de sensibilisation est utilisé auprès de tous les publics, en France et dans plus de 40 pays.

Le changement climatique est souvent traité sous l’un de ses aspects uniquement (incendies, inondations, fontes…), sans comprendre le sujet dans sa globalité. Ce manque de recul est désarmant, anxiogène : on nous crie partout qu’il y a urgence, sans que l’on comprenne pourquoi ou comment agir.

La Fresque du Climat permet de reconstituer l’enchaînement des causes et des conséquences du changement climatique de manière ludique et collaborative. Grâce à un diagnostic scientifique partagé, l’atelier suscite une prise de conscience puis une discussion constructive, créant une volonté d’agir face à ce défi. »

 




Conventions Lycéennes pour le Climat

Les jeunes ambassadeurs pour le climat propose de s’inspirer de la Convention Citoyenne pour le Climat, un processus inédit en France, pour donner la parole à la jeunesse.

L’objectif : permettre à des lycéens de transmettre des résolutions à des élus locaux ou à l’administration de leur établissement scolaire. Les élèves pourront gagner en compétences grâce à une formation poussée sur les conséquences des changements climatiques et les possibilités d’action.

Plus d’infos sur ces différentes formes d’engagements : https://jac-asso.fr/actions/




Soupe durable et solidaire

Après une sensibilisation des élèves au problème du gaspillage alimentaire, ils ont appris à connaître ou reconnaître des fruits et légumes, à savoir utiliser des fruits et légumes de saisons, préférer les productions locales, utiliser des fruits et légumes qui peuvent être un peu abîmés ou « moches ». Après avoir démarché des grandes surfaces, ils ont récupéré des légumes plus vendables pour confectionner une soupe proposée au self du lycée.

Ce projet remarquable interroge nos logiques de consommation et met en lumière certaines incohérences de notre système alimentaire. La recherche de solutions via le travail en équipe, interdisciplinaire et inter-filières enrichit les réflexions. Il s’agit de prendre conscience et de trouver des moyens de pallier le gaspillage alimentaire, tout en se régalant !

Fiche projet à télécharger

Revivez la remise des prix et la présentation du projet par la classe :

Remise du Prix ALIMENTERRE 2021 from CFSI ALIMENTERRE on Vimeo.

 




Exposition LAKABO : Campement Pygmée BAKA au Cameroun

Depuis 2005, Le club UNESCO du LEGTA de Pamiers conduit des missions de coopération dans le sud est du Cameroun, en région de forêt tropicale, missions qui sont directement liées à l’action de l’association 09 Cameroun, laquelle propose les projets, facilite la préparation et la réalisation des opérations sur le terrain, notamment en affectant un responsable de chantier.

Depuis 2010, nos missions consistent systématiquement à réaliser un chantier de construction au profit du campement Pygmée Baka de Lakabo, situé en pleine forêt à 40 kms de la petite ville d’Abong Mbang. Peuple de chasseurs-cueilleurs, les BAKAS sont aujourd’hui dans une situation très délicate : leur espace de vie, la forêt, se réduit, victime de l’appétit des compagnies forestières et des planteurs-élites de Cacaoyers ou de palmiers, leurs  droits politiques et sociaux sont très mal reconnus, leurs relations avec les voisins Bantous deviennent toujours plus serviles….En clair, leur mode de vie est clairement menacé.

C’est donc pour participer, à notre mesure, à l’amélioration de leurs conditions d’existence que nous faisons ces travaux. Depuis 2005, Nous avons pu ainsi construire 2 écoles, 2 maisons destinées aux instituteurs, aménager le point d’eau, réhabiliter un hébergement destiné à de jeunes enfants Baka à Abong Mbang, et ceci lors de missions réalisées sur une dizaine de jours, à un rythme annuel ou bisannuel. La dernière  mission,   consacrée à la réhabilitation du  dispensaire le plus proche du campement, et à l’installation de panneaux solaires à Lakabo, est déjà lointaine !

Au-delà de cet objectif de développement, participer à cette aventure offre bien évidemment la possibilité de s’immerger dans une autre réalité, dans toutes ses dimensions, et d’en savoir un peu plus sur la sagesse de ce peuple, et qui sait, d’en tirer de précieux enseignements pour nous-mêmes…  Mais aller à Lakabo, c’est aussi en ramener des images ! Les meilleures sont proposées dans une expo photo itinérante, une galerie de portraits de vies qui sont  à décrypter autant qu’ils nous questionnent. Posture utile en des temps  particulièrement sujets à nos propres interrogations.

Autres photos de l’exposition à découvrir sur le compte Flickr : https://www.flickr.com/photos/lemauris/




Fête de la solidarité EADRSI du CNEAP Occitanie 2021

Chaque année les élèves des lycées agricoles du CNEAP Occitanie se retrouvent pour une journée de fête autour du thème de solidarité de l’année proposé par le réseau EADRSI. Cette année la rencontre a eu lieu à distance voici en musique les images de ce rassemblement. Thème pour une alimentation solidaire ici et là-bas

Ce résumé (en images) présente la fête de la solidarité organisée par l’EADRSI Occitanie  le 25 mai 2021 à laquelle ont participé plus de 300 élèves de la région Occitanie et des jeunes Malgaches à travers leurs vidéos.
Ce rassemblement, en distanciel, qui termine deux années sur le thème alimentation solidaire ici et là-bas, concrétise l’engagement du réseau EADRSI Occitanie auprès des collèges agricoles de Madagascar .
L’équipe EADRSI du CNEAP Occitanie invite les équipes de son réseau à se  retrouver le 30 septembre 2021 à La Raque (Castelnaudary) puis au printemps 2022 pour une nouvelle fête de solidarité en présentiel. Le thème 2021/2022 :  filles et garçons, égaux et engagés, ici et là-bas
Contacts : Marianne, David et Yves : http://www.solidacoop-cneap.fr/vos-correspondants-en-region/



Ensemble différents avec des gommettes

  1. Analyser et prendre conscience des relations entre la majorité et les minorités
  2. Analyser et prendre conscience des processus qui conduisent à la discrimination
  3. Encourager l’empathie par le biais de l’expérience du rejet et de l’exclusion

A l’origine, animation du secours Catholique

Attention à bien choisir qui sera « l’exception » . L’exclusion peut être mal vécue par les participants. Si le groupe se connait, l’inviter à jouer sérieusement.




La boîte à outils Fair, pour sensibiliser au commerce équitable

Découvrez les nombreux supports de sensibilisation, des trames d’animation, des kits de mobilisation,… l’essentiel pour mener une action d’éducation au commerce équitable en classe, sur son campus ou ailleurs. Par Fair Future de Commerce équitable France.

 

Nos ressources




Jeunes ambassadeurs du commerce équitable

Pour tout savoir sur le dispositif « Jeunes Ambassadeurs et Ambassadrices du Commerce Equitable » et vous lancer dans l’aventure, consultez ou téléchargez notre kit de mobilisation en plusieurs parties. Pour toute question ou demande d’information, n’hésitez pas à nous contacter : la Fédération Artisans du Monde et les associations Artisans du Monde peuvent vous accompagner dans ce projet.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Agriculteurs.ice.s de demain – Des vidéos pour aller au delà des préjugés sur l’agriculture et l’élevage

Fertiliser le réel ou l’initiation de futurs agriculteurs à la pratique du film documentaire au LEGTA de Pamiers.

«Nous faisons ce film car nous entendons souvent dire que le métier que nous avons choisi est cruel: envoyer des animaux à l’abattoir. Nous pensons au contraire que la relation entre l’éleveur et l’animal est très forte!»Ainsi s’expriment un groupe d’élèves de terminales CGEA (Conduite et gestion dune entreprise agricole) en présentation de leur courtmétrage intitulé «Un éleveur, un animal, une relation.» réalisé dans le cadre d’un projet artistique en Education socioculturelle.

En tout, 4 séquences documentaires ont été produites par les terminalesCGEA du lycée de Pamiers lors d’une semaine artistique menée en mars dernier avec Elsa Deshors, réalisatrice en résidence sur l’établissement. 4 sujets pour débattre, échanger sur les enjeux de leur futur métier: questionner les clichés du milieu agricole, affirmer et reconnaître la place des femmes agricultrices, mettre en avant les évolutions des pratiques agricoles et les potentiels conflits intergénérationnels dans la transmission d’une exploitation familiale.

La consigne était de choisir un sujet lié à leur expérience personnelle et trouvé leur angle d’approche, ce qu’ils avaient envie de montrer, questionner, titiller…

En amont de la semaine, les élèves ont mené une enquête à base d’interviews, de recherche pour éprouver leurs propres représentations et réussir à développer leur point de vue.

En résidence sur le lycée depuis janvier 2021, Elsa Deshors a animé ces ateliers en alternant expérimentation, pratique, projection et réflexion pour parfaire une éducation à l’image et à la communication. Ce projet s’articule autour des notions creusées en Education socioculturelle.Le projet initial prévoyait une diffusion des films en public dans un cinéma du territoire.

Le contexte sanitaire ne le permettant malheureusement pas, la «Télé buissonnière», dont la réalisatrice est membre active, diffuse ces courtsmétrages dans une série documentaire intitulée «Agriculteurs.ice.s de demain»

Cette action est intégrée dans un projet de résidence artistique qui a pu voir le jour grâce aux partenariats de la Région Occitanie et de la DRAC (projet de résidence artistique Occit’avenir).

Contact : SCHOLASCH Aurélie, enseignante d’ESC au lycée agricole de Pamiers


Agriculteurs.ice.s de demain #1 Un éleveur, un animal, une relation

« Nous faisons ce film car nous entendons souvent dire que le métier que nous choisissons est cruel : envoyer des animaux à l’abattoir. Nous pensons qu’au contraire, la relation entre l’éleveur et l’animal est très forte. »

Agriculteur.ice.s de demain #2 Le choc des générations

Les changements de pratiques agricoles sont-ils la source des conflits intergénérationnels, ou bien existe-t-il d’autres raisons ?

Agriculteur.rice.s de demain #3 Nous, futures agricultrices

« En tant que femmes, nous nous sentons concernées et il faut que beaucoup de choses changent et bougent ! » Nous pensons que nous pouvons en faire autant qu’un homme. »

 

Agriculteurs.ice.s de demain #4 L’agriculture sort de ses préjugés

« En tant que futur.e.s agriculteur.rice.s, nous souffrons de préjugés à l’égard de notre métier, cependant, nous sommes conscients que c’est un milieu qui doit, lui aussi, s’ouvrir aux autres et à la différence. »