1

LE WEB HUMAIN

ficellehttp://www.lifeisaseriousgame.com

Apprendre à se connaître, connaître les liens entre les participants d’un groupe et créer de la complicité dans ce groupe

 

Dans le cas où les participants ne se connaissent pas ou peu, il faut à minima se présenter voire aller un cran plus loin en exprimant des choses plus personnelles. Se dévoiler, c’est une façon de capter l’attention des parties prenantes et de se recentrer sur l’instant présent. C’est aussi une façon de créer du lien.




Solidarité et Afrique (ex: les noirs et les blancs)

Capturejeu créé par la fédération Afric’Impact en lien avec le Réseau Jeunes Solidaires de Peuples Solidaires

Le jeu consiste, ainsi en ces doubles rencontres constructives ou “destructrices” durant lesquelles chaque participant doit jouer un personnage particulier et connu de lui seul (ou de ses camarades interprétant le même). Ces personnalités fictives ont des réactions et des comportements réellement observés en Afrique de l’Ouest autour de micro-actions de développement rural. La finalité de cet intense jeu modulable est de tenter d’assimiler différentes attitudes qu’il est possible de rencontrer, en diverses occasions, à la fois en France et dans cette sous-région africaine.

Plus d’infos sur : http://www.afric-impact.org/AI/PDF/98235.pdf

Vous trouverez ici une variante RED les gringos et les latinos pour l’Amérique Latine en téléchargement




Débat mouvant

débat mouvantLe débat mouvant (encore appelé Jeu de positionnement) est une forme de débat dynamique qui favorise la participation – Définition Outils-réseaux

❚ Mettre les participants en position active de réflexion et d’interrogation critique.
❚ Susciter l’intérêt, l’interrogation et le débat au sein du groupe.
❚ Déconstruire les préjugés sur la question.
❚ Faire émerger des pistes de réponses.

Toutes les problématiques peuvent être abordées par cet outil (Agroécologie, Climat, Alimentation, Rencontre interculturelle…)




Le jeu de la ficelle par Quinoa

conserve

Le jeu de la ficelle, c’est quoi ?

Jeu de rôle mis au point par l’incontournable ONG Belge d’éducation au développement QUINOA

A partir de la thématique de l’alimentation, le jeu révèle des liens indissociables entre les sphères économique, sociale, environnementale et politique de notre société. Il souligne également l’interdépendance entre les différentes populations de la planète face au phénomène de la globalisation et du tout-au-marché.
En complément du classeur qui présente des informations pratiques pour animer le jeu, un carnet d’accompagnement propose des pistes pour penser autrement notre rapport au monde et ouvrir des perspectives d’actions alternatives au modèle de société actuel.
Un outil pédagogique destiné aux formateurs et animateurs du secteur associatif, aux enseignants des cycles supérieur, secondaire et primaire, aux formateurs de formateurs…




Q-Sort

Les objectifs du Q-sort sont :

– de faire émerger les représentations, préjugés et idées reçues sur un sujet

– de les exprimer, les préciser et argumenter pour essayer de convaincre les autres participants

– de faire participer tous les membres d’un groupe à un débat décentralisé

L’objectif est également de créer une demande d’approfondissement du sujet.

Phase 1 du jeu – chacun se positionne sur les affirmations de la feuille – Q-sort sur le bien être animal lors d’une rencontre franco allemande

Règle du q-sort à télécharger : q-sort – la règle




Les Derdians

derdiansCe jeu est tiré de : « T-Kit l’apprentissage interculturel »- Conseil de l’Europe- 2001

Ce jeu permet de réfléchir sur nos préconçus en termes de développement et de rencontre interculturelle.

A mettre en toutes les mains !

 




Casino Royal

Sivasailam Thiagarajan alias Thiagi est indien, il vit aux Etats-Unis. Maître incontesté des jeux pour l’entreprise et l’enseignement, il a particulièrement développé le concept de « jeu-cadre ».

L’idée de base du jeu-cadre est de considérer un jeu comme une structure abstraite devant être remplie de différents contenus, ce qui permet de l’adapter aux besoins spécifiques de toute situation pédagogique, en fonction des objectifs.

Pour en savoir plus consultez : http://www.lancs.ac.uk/users/interculture/pcat6.htm ou

http://www.pedagoform-formation-professionnelle.comou

http://thiagi.be/2011/10/09/7-conseils-pour-animer-des-jeux-cadre-de-thiagi/

 

Déjà repris par l’association nationale des Ceméa (Centres d’Entrainement aux Méthodes d’Education Active) et Iteco (le tournoi des cartes), le RED a adapté le jeu « Barnga » à la communication non verbale, à la rencontre interculturelle et à l’accueil.

Réaliser que les différentes cultures perçoivent les choses différemment, et/ou « jouent » selon différentes règles.
Comprendre que l’on peut communiquer sans langage verbal.

Les participants doivent comprendre et apprivoiser ces différences s’ils veulent fonctionner efficacement dans un groupe multiculturel.

Analyser son propre comportement dans une situation ou l’échange et la compréhension sont difficiles

 

Langage non verbal, inter-culture, acceptation de l’autre (accueil).