1

Top Crop

The goal of Top Crop is to introduce students to the complex problems surrounding growing food for an increasing population while ensuring that sustainable practices are used to protect the environment.

During this ten-round experience, students will make choices that will impact how successful their farm will be. Players need to strike a balance between deploying new technologies to maximize their crop yields while keeping long-term sustainability goals in mind. When purchasing the technologies to use on the farm, students should be sure to read the descriptions. Some technologies are automatically applied to the field, while some require students to take particular actions to receive the benefit from the technology.

https://www.nationalgeographic.org/game/top-crop/




« En-Road » + « Climate Action Simulation » : Un outil interactif en ligne et un jeu de rôle pour imaginer un monde sous les 2 °C de réchauffement en 2100

Photo : https://www.desmogblog.com/

Nous avions découvert l’outil C-Roads de Climate Interactive et du MIT (Michigan Institute of Technology) qui permet d’animer un jeu de rôle simulant une négociation climatique internationale : 6 groupes de pays (Chine, Inde, Pays en développement, UE….) négocient, deux groupes de lobbyistes s’activent (défense de l’environnement et des énergies fossiles) sous le regard de l’animateur représentant l’ONU qui organise les débats dans le cadre de la COP (Type COP 21).  Cet outil, dont vous trouverez tout le matériel de jeu de rôle (World climate – avec des traductions en français) ainsi que le simulateur sont disponibles en ligne ou à télécharger sur : https://www.climateinteractive.org/tools/world-climate-simulation/

Ici, nous vous présentons le nouvel outil de simulation En-Roads et le jeu de rôle associé Climate Action Simulation. Pour le moment le matériel de jeu n’est qu’en anglais.

Extrait traduit du site de présentation du jeu : « Climate Action Simulation est un jeu de rôle très interactif. Il utilise le modèle de simulation En-ROADS pour inciter un large éventail de participants à explorer les principales technologies et solutions politiques pour lutter contre le réchauffement climatique. Le jeu se déroule comme une simulation de sommet d’urgence sur le climat organisé par les Nations unies qui réunit des acteurs mondiaux afin d’établir un plan concret qui limite le réchauffement aux objectifs de l’accord de Paris. Ce jeu a un format ludique permettant à de grands groupes d’explorer les solutions au changement climatique et de voir ce qu’il faudrait vraiment pour relever ce défi mondial.

Une publication récente du Dr Rooney-Varga de l’UMass Lowell montre que la participation à la simulation d’action climatique améliore les connaissances des participants sur les mesures nécessaires pour faire face au changement climatique, stimule l’engagement personnel et émotionnel vis-à-vis des questions climatiques et donne aux participants le sentiment d’être en mesure de faire face au changement climatique.

 




Nowaterra, un serious game belge pour prendre conscience des enjeux de la biodiversité

Le jeu, développé en partenariat avec la coopérative Cera, a été créé en partenariat avec l’université de Namur, l’asbl Hypothèse et Digital Wallonia. Il a été conçu pour s’insérer dans le programme du secondaire, fournissant aux professeurs une solution complète pour traiter des questions de biodiversité.

Au-delà du jeu vidéo en tant que tel, le projet vise à la conscientisation de la problématique du maillage écologique par différents biais. Il peut comporter des actions sur le terrain, telles qu’observations naturalistes, gestions de terrain, consultation d’articles, de photos, de vidéos. Il peut être suivi d’expériences participatives à réaliser seul ou en classe en présence d’experts, pour favoriser un ancrage fort du jeu dans la réalité. Il prévoir une rencontre sous la forme d’un événement fédérateur.

Maëlle Dufrasne, responsable du projet chez Natagora : « En éducation à l’environnement, utiliser le jeu, forme naturelle d’apprentissage, est une évidence. Devant un public d’adolescent qui passe plus de temps devant un écran d’ordinateur que devant une télévision, le jeu vidéo était un langage à prendre en compte. Nous avons fait le choix de tenter le langage du web pour emmener les jeunes à la rencontre de leur environnement. »

Pour les enseignants, vous pouvez télécharger :

  • Une version installable localement : version
    A installer : si vous désirez faire jouer simultanément un grand nombre de personnes et ne pas être dépendant de la qualité de la connexion internet.
    Attention, nous effectuons des mises à jours régulières. Si vous optez pour cette solution, assurez-vous que vous disposez bien de la dernière version disponible.
  • Le dossier pédagogique (lien vers fichier pdf)

Plus d’infos, accès au jeu et téléchargements sur : http://www.nowatera.be/projet/




Le puzzle paysager

Extrait du site de présentation de l’outil pédagogique :

« Initialement développé pour vulgariser des résultats de travaux de recherche auprès du grand public, le puzzle paysager conçu par l’unité de recherche BAGAP de l’Inra Bretagne-Normandie est aujourd’hui proposé comme outil pédagogique pour sensibiliser les apprenants des filières agricoles aux notions d’agroécologie, de biodiversité, d’écologie du paysage. »

Plus d’infos et liens sur : http://www.rennes.inra.fr/Un-serious-game-sur-l-agroecologie

 




TERRABILIS, le jeu vidéo pour mieux comprendre les enjeux écologiques et le Monde d’aujourd’hui

terrabilis

Climat, énergie, économie, écologie, bien-être et vivre ensemble. L’heure est au changement et à la mise en oeuvre des solutions !
Et si on commençait par jouer pour apprendre à construire le Monde de demain ?
Souvent présenté comme le « Monopoly© éthique & éco-responsable », le jeu de société Terrabilis est un jeu de gestion et de stratégie. Fort du succès du format plateau, TERRABILIS a lancé, à l’occasion de la COP21, sa version numérique.

Retour d’un test de l’outil réalisé dans le cadre des rencontres du RED

pour télécharger le fichier d’installation disponible aux formats 32 et 64 bits :

www.terrabilis.com

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.terrabilis.game




“Nés quelque part” – C’est aussi le jeu en ligne sur la solidarité climatique par l’AFD

Capture“Nés quelque part”

forme les jeunes citoyens de demain

« Nés quelque part » propose une expérience et des outils pédagogiques adaptés aux citoyens de demain. Ils se glisseront dans la peau de Manolo, Nana, Ihoa, Chan ou l’un des 21 personnages pour découvrir leur quotidien.

Au contact de comédiens (pour la partie exposition), ils partiront pour l’Asie, l’Afrique, l’Amérique du Sud, en Méditerranée ou même en Polynésie. Une expérimentation concrète, des outils pédagogiques pour comprendre les enjeux du développement durable et s’engager pour un monde meilleur.

En adéquation avec la mission d’éducation au développement durable des écoles et établissements scolaires, l’expérience « Nés quelque part » est en lien avec de nombreuses notions étudiées dans les programmes scolaires.

En savoir plus sur le lien avec les programmes

Pour préparer et poursuivre la visite de l’exposition, des outils pédagogiques sont proposés pour les 9-10 ans, 11-14 ans et 15-18 ans. Ils sont constitués de fiches destinées aux élèves et d’autres aux enseignants, afin de mieux comprendre les grands enjeux planétaires, de partager les ressentis vécus lors de l’exposition, et de réfléchir aux pistes d’action.

Ces outils sont également utilisables indépendamment de la visite.

Capture

Pour jouer en ligne et découvrir ce serious game : http://www.nesquelquepart.fr/game.html

Télécharger les outils pédagogiques

Pour aller plus loin

Agriculture et sécurité alimentaire

Dérèglement climatique

Eau

Éducation et formation

Migrations

Énergies renouvelables

Objectifs de développement durable

Préservation de la biodiversité

Ville durable

Le site du projet : http://www.nesquelquepart.fr/

 




Le serious Game 2020 Energy, un projet européen en 6 langues

2020-HomeProduit avec le soutien financier de Intelligent Energy Europe (Commission européenne) dans le cadre du projet Energy-Bits.

Une réalisation Tralalere en co-production avec Universcience & Francetv éducation.

PLUS QU’UN JEU, TOUT UN PROGRAMME !

Le programme ENERGY-BITS

Logo 2020 Energy

www.energybits.eu

Le serious Game 2020 Energy a été conçu dans le cadre d’ENERGY-BITS, un programme de sensibilisation cross-média européen à destination des jeunes (14-18ans) financé par Intelligent Energy Europe. L’objectif d’Energy-Bits est de favoriser des comportements plus responsables et efficaces en matière de consommation d’énergie, et de promouvoir les énergies renouvelables.

ENERGY-BITS, met à disposition des médiateurs éducatifs et du grand public :

  • 24 documentaires
  • un webdocumentaire
  • un serious game
  • un espace participatif

Cet ensemble de ressources, réalisées par 13 partenaires européens sont disponibles en 9 langues sur la plateforme www.energybits.eu.

Le serious game a pour vocation d’aborder par le biais du jeu, les problématiques liées à l’énergie sous l’angle du développement durable au travers de 9 missions interactives. Il peut être utilisé comme introduction à la notion de développement durable ou pour évaluer en fin de programme les acquis des jeunes.

Les documentaires Energy-Bits associés à chaque mission permettent de faire le lien entre la problématique virtuelle proposée dans le jeu et des exemples de réponses concrètes apportées pas différents pays européens. Ils pourront notamment être exploités comme études de cas.

Le programme Energy Bits intègre également une dimension participative, et invite les jeunes, à titre individuel ou au sein de structures éducatives à se mobiliser. Après avoir joué et visionné les documentaires, vous pourrez ainsi participer au concours « Have your say » en réalisant avec votre classe une vidéo sur le thème de l’énergie.

EACI project officer : Martin Eibl
Project coordinator : Daniela Melandri
Editorial coordinator : Markus Nikel
Comité scientifique: 
Brunel university Maria kolokotroni
Peter Warren and Evangelia Topriska
Hafen City University is Nele Riedel and Sonja Schelbach
Aristoteli University of thessaloniki Grigoris Papagiannis and Georgios Christoforidis
Consortium :
EnerGia-Da (Italie), Artistole University of Thessaloniki (Grèce), Brook Lapping Productions (UK), MED Media Education (Italie), Computer Technology Institute (Grèce), RTBF (Belgique), RTVSLO (Slovénie), Herafilm (République Tchèque), RAI (Italie), Brunel University (UK), HafenCity University Hamburg (Allemagne), Television of Catalonia (Espagne), SpainTralalere (France) 




Clim’Way

clim way

Clim’Way

Clim’Way est un outil développé par le site cap-sciences.net avec le soutien de nombreux partenaires dont l’ADEME.

Le but du jeu est d’appliquer un plan climat sur 50 ans, avec des ressources représentant trois leviers d’action (pouvoirs publics, entreprises, citoyens), en mettant en œuvre des plans d’actions sur les différents secteurs représentés (agriculture, logement, transports, industries, énergie, déchets, etc…).

Les joueurs doivent atteindre trois objectifs : diminution de 40% de consommation d’énergie, part de 60% d’énergies renouvelables dans la production d’énergie totale, et diminution de 75% des émissions de gaz à effet de serre.

 




ENGELE

engele-elevage-porcin

   ENGELE – ENvironnement et Gestion de l’ELEvage

 Dévelopé par plusieurs acteurs, et distribué par Educagri Editions,

 Engele est un logiciel informatique de simulation des flux      environnementaux dans les élevages de porcs.

 Ce jeu en 3D permet de se familiariser avec l’élevage porcin  (fonctionnement d’une exploitation, les différents lieux rencontrés,…). Les  différents outils de ce serious game permettent de modifier les paramètres  de l’exploitation et de la faire évoluer selon nos objectifs.

 Son but est de faire prendre conscience aux futurs agriculteurs les impacts  environnementaux de l’élevage porcin.

 

Cet outil pédagogique permet à l’apprenant de comprendre  l’importance de ces choix techniques sur la performance environnementale de l’exploitation.

Tout cela grâce, notamment, au moteur de calcul qui permet d’évaluer les différents flux (gazeux, MPK) qui interagissent entre l’élevage, l’environnement et le climat.