1

Ressources EducLocalFOOD

Extrait du site : https://www.educlocalfood.eu/fr/

« Face aux changements climatiques, à la précarité des agriculteurs et aux inégalités croissantes, aux problèmes de malnutrition et d’obésité, les systèmes alimentaires doivent évoluer vers plus de durabilité.

L’objectif du projet est la production d’un kit pédagogique pour enseigner les systèmes alimentaires locaux et durables (SALD), à destination des enseignants et formateurs de l’enseignement technique agricole.

Les partenaires du projet EducLocalFOOD ont réalisé deux analyses comparatives, l’une sur les SALD et l’autre sur les pratiques pédagogiques innovantes et un diagnostic des besoins en outils pédagogiques pour l’enseignement des SALD.

Ces productions étaient un préalable au kit pédagogique, conçu principalement sous la forme de modules qui est en ligne sur le site du projet.

Le projet EducLocalFOOD est un projet Erasmus + qui s’inscrit dans l’action clé « coopération et innovation pour les bonnes pratiques » et dans le domaine des « partenariats stratégiques pour l’enseignement et la formation professionnels ».

Le projet EducLocalFOOD rassemble cinq partenaires européens : l’Université des ressources naturelles et des sciences de la vie de Vienne (Autriche), l’Université de Lisbonne (Portugal), l’Université de Maribor (Slovénie), l’Observatoire européen du paysage (Italie) et la Bergerie nationale (France) et plus particulièrement son département Agricultures et Transitions en tant que coordinateur technique, financier et administratif. »

Plus d’informations et accès aux ressources : https://www.educlocalfood.eu/fr/




Cerise

Extraits du site : https://www.cerise-environnement.com/

De nombreuses ressources existent pour se documenter sur les enjeux environnementaux. Face à cette diversité, il peut être difficile de trouver une source fiable et adaptée à ses besoins. C’est pourquoi nous avons créé la plateforme CeRISE : vous y trouverez un panel choisi et varié de ressources portant sur des problématiques environnementales spécifiques (climat, biodiversité, énergie, pollutions, activités humaines).

Pour qui, pour quoi ?

CeRISE a été pensée afin que les enseignants du second degré puissent enrichir leurs connaissances sur les enjeux environnementaux, et trouver des supports de cours pour leurs élèves, adaptés à leurs besoins. La plateforme s’adresse pour l’instant principalement aux professeurs des disciplines Sciences de la Vie et de la Terre et Histoire-Géographie, même si elle est appelée à évoluer vers d’autres disciplines. Pour autant, toute personne intéressée par les enjeux environnementaux actuels peut également utiliser CeRISE !

Comment ?

La plateforme est entièrement dédiée au recensement de ressources traitant les enjeux environnementaux. Ces ressources ont été sélectionnées par nos soins en fonction de la fiabilité des sources, de leur rigueur scientifique et de leur pertinence quant aux enjeux environnementaux des programmes scolaires. Nous les avons ensuite classées par thématique (climat, biodiversité, énergie, pollution, activités humaines), type (article, vidéo, dossier, fiche synthétique…), niveau d’enseignement et discipline, et bien d’autres critères. Notre moteur de recherche vous permet ainsi de trouver la ressource adaptée à votre besoin.

Accès aux ressources




RIDE, Un Kit erasmus + pédagogique (en anglais) pur organiser des activités avec des jeunes sur les inégalités, la diversité culturelle et l’insertion sociale

The Report was developed within RIDE project co-funded by Erasmus+.It provides theoretical background on principles and approaches in EU legislation, in the partner countries and in youth work practice.

Website: http://rideproject.eu/

Aims of the tool

To deepen the knowledge of inclusion, diversity and equality in youth work.
To analyse the understanding of inclusion, diversity and equality across Europe.
To engage the youth workers in the promotion of these values.
To provide an overview of European legislative framework of inclusion, diversity and equality principles.

Description of the tool

The Report was developed within RIDE project co-funded by Erasmus+.It provides theoretical background on principles and approaches in EU legislation, in the partner countries and in youth work practice.

Website: http://rideproject.eu/

The Principles and Approaches Report was developed within RIDE project co-funded by Erasmus+ and it gives youth workers the opportunity to think deeper about inclusion, diversity and equality in order to enhance their understanding and consider their response for their daily practice.

Inclusion, diversity and equality are terms which are often spoken about. Why should youth workers engage in the promotion of these values? What underpins these terms? What do they mean? Does everyone have the same understanding of them?

After a theoretical introduction into the terms and their historical-philosophical roots, the report sums up information gathered from the United Kingdom, Italy, Croatia, Turkey and Slovakia, including:

Description of the individual national circumstances for inclusion;
EU legislation compared with home country legislation;
Analysis of national guidance for youth workers, professional practice guidelines, and associated value bases.
This information is brought together to compare and contrast the principles for practice in order to develop a clear rationale for an inclusive and comprehensive approach for youth work.

Website: http://rideproject.eu/

RIDE Partners:

University of Gloucestershire (United Kingdon, coordinator);
University of Trnava (Slovakia);
Akdeniz University (Turkey);
Mreža mladih Hrvatske (Croatia);
CESIE (Italy).




Une plateforme de ressources « Citoyenneté » pour tous les acteurs de l’enseignement agricole

Cette plate-forme de ressources accessible via l’adresse citoyennete.educagri.fr s’adresse à l’ensemble des acteurs de l’enseignement agricole, qui interviennent auprès des apprenants. Elle vise à :

  • aider les équipes à mettre en place des actions avec les apprenants, pour accompagner les jeunes à se construire une opinion, à la défendre, à entendre celle des autres, à respecter les différences ;
  • accompagner la prise d’initiatives des élèves (espaces/lieux de citoyenneté à questionner)
  • permettre aux équipes et aux établissements de lancer des réflexions au niveau du projet d’établissement en organisant des temps de formation afin que les équipes puissent acquérir une culture commune sur ce sujet (et de fait de questionner aussi la citoyenneté entre adultes)

Son contenu est original de part sa navigation qui est non linéaire mais aussi de part la multiplicité de ressources qu’elle rassemble. Cette plate-forme propose des repères théoriques sur des notions clés. Elle décline son contenu en différentes thématiques (citoyenneté et nature, citoyenneté et égalité des chances, citoyenneté et médias) et réunit des outils ainsi que des expériences de terrain.

Plus d’infos sur : citoyennete.educagri.fr




La mallette pédagogique de la Cimade

Extrait de l’article en ligne  »

Fruit d’un travail collectif associant bénévoles et salarié·e·s, et basée sur l’expérience de La Cimade en matière de sensibilisation, cette mallette pédagogique se compose d’une dizaine d’outils et d’animations pour des interventions auprès de jeunes de 14 à 18 ans.

En introduction, une fiche Conseils vous permettra d’envisager vos interventions avec sérénité, que ce soit en termes de préparation, de contenu, de pédagogie à suivre ou de posture d’animation.

Les mini-modules (« Présentations », « Jeu des appartenances », « Questions » …) constituent de bons supports d’introduction ou de relance des échanges.

Des modules d’animation d’une à deux heures sont également proposés pour déconstruire les préjugés, identifier les discriminations et mieux comprendre les droits humains : un photo-langage sur les raisons de migrer, le jeu du pas en avant (inspiré d’un outil du CCFD-Terre solidaire), le Cultionary, et la frise humaine des droits humains.

Deux fiches sur l’animation d’expositions et les témoignages directs vous donneront des pistes si vous souhaitez vous lancer dans ce type d’actions.

Sans oublier une fiche « Et après ? » pour susciter l’engagement et accompagner les initiatives des jeunes sensibilisés.

Télécharger sans plus tarder cette mallette pédagogique directement ici ou sur le  centre de ressources sensibilisation de la cimade! »




Dollar street – Site interactif pour découvrir comment les gens vivent réellement aux 4 coins du monde

Extrait du site « Dollar Street a été créé par Anna Rosling Rönnlund à Gapminder.

« Pendant 15 ans, elle a passé ses journées de travail à rendre les données mondiales publiques plus faciles à comprendre et à exploiter.Au fil des ans, elle s’est sentie de plus en plus frustrée: choisir avec soin les données pour les présenter dans des graphiques dynamiques et colorés, ce qui a grandement faciliter la compréhension des tendances mondiales publiques et les modèles. Mais cela ne n’a pas toujours permis de comprendre la vie de tous les jours, telle qu’elle est vécue dans les différents niveaux de revenus. En particulier, dans des lieux qui sont si éloignés de chez soi. “Les gens appartenant à d’autres cultures sont souvent décrites comme effrayante ou étranges.” Anna explique: “Cela doit changer. Nous voulons montrer comment vivent réellement les gens. Il m’a paru naturel d’utiliser les photos comme informations afin que les gens puissent voir par eux-mêmes à quoi ressemble la vie dans les différents niveaux de revenus. Dollar Street vous permet de découvrir tellement de ménages de partout dans le monde. Sans avoir à vous déplacer.”

Une équipe de photographes a filmé plus de 200 ménages dans près de 50 pays. Dans chaque ménage, le photographe passait une journée pour faire des photos de près de 135 objets, comme les brosses à dents ou la paire de chaussure préférée. Les photos sont par la suite indexées (rôle du ménage, nom de la famille et le revenu).

Dollar Street est un projet développé par Gapminder.  En savoir plus sur Gapminder ici.

Accédez au site Dollar Street : www.gapminder.org/dollar-street

 




Le nouveau Gapminder – Jouer avec les statistiques mondiales

Gapminder est une fondation suédoise indépendante . Leur objectif est de lutter contre les fausses idées concernant le développement mondial avec une vision du monde fondée sur les faits . L’association produit des ressources d’enseignement gratuites basées sur des statistiques officielles. Ils collaborent avec des Universités, le système des Nations Unis, les organismes publics et les Organismes Non Gouvernementaux-ONG. En savoir plus sur Gapminder ici.

Beaucoup d’enseignants collaborent au site et proposent des tutoriels, vidéos et documents en téléchargement pour accompagner leurs cours.

 




Les ressources de la mission des Agrobiosciences

top_1_01_essai1Agrobiosciences est un centre de débats publics

Son objectif est de favoriser les échanges sociétaux sur des sujets à controverses concernant les avancées des sciences, le devenir du vivant, de l’agriculture et de l’alimentation. Depuis sa création, la Mission d’Animation des Agrobiosciences (MAA) a développé une ingénierie propre, tels que les cercles d’échanges et les « conversations », afin de mettre en oeuvre un rôle de médiation publique, sans a priori ni arrière-pensée. Attachée à explorer les « questions vives », les sujets de débats, voire de conflits, elle oriente également une partie de ses activités en direction de l’éclairage de la décision publique.

Les conférences, les débats ou les forums que la MAA organise donnent systématiquement lieu à un document écrit et aussi des documents sonores, qui retracent les pistes de réflexion et les questionnements. L’ensemble de ces documents sont accessibles gratuitement sur son site web : http://www.agrobiosciences.org

Exemple de rencontres et débats à relire ou réécouter :

L’agriculture française pour nourrir le Monde : rompre avec une fable ?

Faut-il rompre avec l’élevage industriel ?

Bien-être animal : une nouvelle norme ISO, pour qui, pourquoi ?

« Avec quoi nous faut-il rompre pour réinventer l’avenir, en matière de politique européenne ? »

Pour réécouter en audio les rencontres, tables rondes et conférences se connecter et s’abonner au Mixcloud d’Agrobiosciences : https://www.mixcloud.com/Agrobiosci…

 

Treize émissions disponibles à l’écoute :
- L’étiquetage nutritionnel
- Agriculture et forêt
- Circuits courts
- Le médicament qui devait sauver l’Afrique
- Cultures OGM, bio, conventionnelle : la coexistence est-elle possible ?
- Ces différences qui fâchent, une chance ?
- Changement climatique et agriculture
- Légumineuses
- Les fermes-usines étranglent-elles l’élevage traditionnel ?
- Changeons de Pac, changeons de Pac ! (José Bové)
- Or noir : la grande histoire du pétrole
- Histoire du jardin potager
- Histoire du village

Et retrouvez aussi nos 79 vidéos sur AgrobiosciencesTV

Accéder à toutes les publications de la Mission Agrobiosciences sur les thèmes de  : Alimentation et Société ; Cancers et alimentation ; Obésité ; Consommation & développement durable ; Lutte contre la faim ; Crises alimentaires ; « Ça ne mange pas de pain ! » ; Méditerranée ; Agriculture et société ; Politique agricole commune ; OGM et Progrès en Débat ; Les relations entre l’homme et l’animal ; Sciences-Société-Décision Publique ; Science et Lycéens ; Histoires de… ; Produits de terroir ; Agriculture et les bioénergies ; Les enjeux de l’eau ; Carnets de Voyages de Jean-Claude Flamant.

 

 




La Solution est dans l’Assiette

Affiche-KeyVisual-A0-light-1415-sanslogospartenairesVoici un outil de sensibilisation de la fondation de Yann Arthus Bertrand  sur les solutions concrètes liées à notre alimentation pour agir contre le réchauffement climatique.
Extraits de la présentation de l’outil sur le site « la fondation En France, l’alimentation représente 27% de l’empreinte carbone des ménages, une empreinte supérieure à celle des transports (26%) et des logements (24%). Or, c’est un domaine dans lequel chacun peut agir pour réduire concrètement et facilement son impact.

À l’occasion de la Conférence Paris Climat 2015, la Fondation GoodPlanet lance un vaste programme de sensibilisation, ludique, loin des discours moralisateurs : « La solution est dans l’assiette ! ». Sous l’égide de son président et fondateur Yann Arthus-Bertrand, ce programme montre qu’il est possible de concilier plaisir, santé et climat !

Ce programme propose de nombreux outils, adaptés à différents publics pour diffuser ces messages et mobiliser le plus grand nombre.

Dans l’esprit du livre « 60 Solutions » réalisé à l’occasion du Climate Week en 2014, la Fondation GoodPlanet a répertorié 60 solutions concrètes pour réduire les émissions de gaz à effet de serre produites par notre alimentation. Ces solutions sont illustrées par 100 initiatives qui prouvent que chacun – quel que soit son âge, son activité, l’endroit où il vit, – dispose de clés pour agir.

Ce contenu est disponible dans un livre-électronique, au sein duquel 5 thèmes majeurs sont abordés :

– Les habitudes de consommation
– Les méthodes agricoles
– Les protéines animales
– Les consommations d’énergie
– Le gaspillage et les déchets

Ces 60 solutions apportent ainsi des réponses aux questions qui rythment notre quotidien : Comment cuisiner sans gaspiller ? Quels sont les fruits et légumes de saison ? Comment réduire sa consommation de viande ? Comment diminuer ses consommations d’énergie ?

Elles répondent aussi aux enjeux auxquels font face les agriculteurs, les éleveurs, les industriels, la restauration collective et privée, les collectivités, etc.

Ces contenus seront repris par les partenaires du programme, sur les réseaux sociaux, dans les médias ou encore lors d’évènements grand public (campagne dans des supermarchés, Train du Climat, Forum Open AgriFood, etc.).

Avec « La solution est dans l’assiette ! », la planète s’invite plus que jamais à notre table ! »




Kit de formation au changement climatique pour les enseignants (en anglais)

unesco

Formation au changement climatique

Disponible en anglais, cette formation permet aux enseignants de proposer un cours sur les changements climatiques et leurs effets. Prévu pour se dérouler sur six journées entières, elle a pour objet d’intégrer l’éducation au changement climatique à tous les domaines susceptibles d’être affectés par ce changement, y compris l’éthique, les sciences sociales, économiques ou politiques.