1

« Les chemins du Monde », un projet sur le thème de l’exil

Les élèves et l’équipe pédagogique du lycée Professionnel Agricole Honoré de Balzac se sont investis dans un projet sur le thème de l’exil intitulé « Les chemins du Monde ». Il s’est déroulé sur l’année scolaire 2020/2021.

Le projet – soutenu par la Drac et la Draaf – visait la réalisation d’un film d’animation à partir de fragments de vie que les élèves allophones de l’établissement ont accepté de partager.

Porté par Marianne Rinaldi, professeure-documentaliste du lycée et Lise Valette, professeure de Français Langues Etrangères, il avait pour objectifs d’utiliser la création artistique afin de favoriser une rencontre, des échanges et promouvoir des valeurs d’humanisme et d’interculturalité fondamentales pour vivre ensemble.

Sans aucun mot, sans grands éclats, les élèves « qui parlent une autre langue que la notre » ont livré, malgré la barrière linguistique, une partie de leur histoire. Presque timidement, ils ont évoqué leurs « chemins de l’exil ». Venus de Libye, d’Albanie, du Maroc, d’Équateur, d’Espagne, ces élèves ont ainsi pu exprimer les difficultés extrêmes qu’ils avaient rencontrées « pour aller en lieu sûr ».

Ce projet a fait l’objet d’une présentation auprès des autres classes de l’établissement le 25 mai en présence de l’association SOS-Méditerranée, dont le discours est entré en résonance avec les parcours individuels.

Ce type d’initiative, qui participe à éveiller les consciences, s’inscrit pleinement dans nos missions d’insertion scolaire et sociale et de coopération et de solidarité internationale.

Vous trouverez ici pour illustrer ces propos le livret relatant les étapes du projet…

 

Livret Projet Les Chemins Du Monde

Publish at Calameo

 

… ainsi que le film du projet « les chemins du monde » réalisé avec les élèves :

Lycée Balzac – FILM Projet Les Chemins du Monde – version OK min from CDI LPA on Vimeo.

Afin de conserver une trace de ce projet, de le faire vivre, nous allons travailler avec une artiste illustratrice de la maison de la Gravure Méditerranéenne et prévoir une impression papier.

Contacts : Julie Chavagneux
Directrice adjointe en charge de la formation initiale EPLEFPA de
Castelnau-le-Lez




’’ Devenir un citoyen, un professionnel ’’ de la MFR d’Annecy

Le projet ’’ Devenir un citoyen, un professionnel ’’ a pour objectif de réunir des jeunes de formations et de cultures socioprofessionnelles différentes (BTS Tourisme, CPJEPS, Aide-Soignant) dans un esprit d’entraide à travers la réalisation d’un projet solidaire. Ce projet mis en œuvre par la MFR d’Annecy est appuyé par le dépôt d’un dossier de financement européen du dispositif du Corps Européen de Solidarité, du volontariat de groupe de la Commission Européenne.

L’objectif principal est l’ouverture au monde et à l’autre ainsi que la lutte contre les préjugés. Les jeunes participants auront l’occasion d’apporter leur aide et leurs compétences au service d’associations qui travaillent avec le public migrant aussi bien localement qu’au niveau européen. Les étudiants se rendront en Grèce pendant 15 jours au mois d’Octobre 2020 pour réaliser des activités solidaires auprès de migrants.

Le projet a été retenu parmi les projets lauréats du prix Europe de l’enseignement agricole




Découvrez la vidéo du projet « Migrants ici et ailleurs » des lycées CNEAP d’Occitanie

Les élèves du CNEAP Occitanie se sont mobilisés tout au long de l’année pour mettre en œuvre un projet sur le thème des migrations.

Plus d’infos sur le projet et le réseau : http://www.eadrsi-cneap.fr/rassemblement-occitanie-a-saint-amans-soult-autour-du-projet-migrants-hier-et-aujourdhui-ici-et-la-bas-le-15-mars-2018/

Extrait :

Les établissements du CNEAP Occitanie qui ont pris part à la deuxième phase du projet d’EADR-SI « Migrants hier et aujourd’hui, ici et là-bas » se sont rassemblés le 15 mars à la salle de spectacles « Le Tortillart » à Saint Amans -Soult (Tarn, 81). Cette rencontre visant à  présenter les actions menées par les 8 lycées ayant pris part au projet mais aussi s’informer et sensibiliser sur la thématique des migrants a réuni 180 personnes : élèves, personnels d’établissements, représentants d’associations partenaires du projet (Les Enfants du Mékong, L’Armée du Salut), du CNEAP et de la  DRAAF (Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation) en région Occitanie.

Suite à l’ouverture institutionnelle  de la rencontre, la matinée a été d’abord consacrée aux présentations par les élèves  de ce qui a été réalisé sur la thématique dans leurs établissements : collecte de fonds et de matériel au profit d’associations humanitaires (repas solidaires …), ateliers d’art (solisphère…) et d’écriture (conte, pièce de théâtre…), séquences d’enseignement pluridisciplinaire (Histoire-Géographie, Langues, Education Socio-Culturelle…), jeux éducatifs, expositions, projections de films suivies de débats, mais aussi interventions d’associations d’aide aux migrants et accueil de mineurs isolés dans les lycées. Par la suite, un représentant du Centre d’Accueil pour les Demandeurs d’Asile (CADA) à l’Armée du Salut de Mazamet (81) a présenté les actions d’accompagnement auprès de migrants puis deux demandeurs d’asile sont venus témoigner sur leur parcours de vie, ce qui a suscité une émotion particulière parmi le public. Après ces témoignages, des élèves ont eu l’initiative d’interpréter des œuvres musicales sur le thème des migrations : chorégraphie de type flashmob et chanson a capella.

Un temps fort de ce rassemblement a été la reconstitution d’une solisphère de 4 mètres de diamètre, réalisation artistique produite par les 8 établissements qui avaient à illustrer leur partie avant la rencontre. Cette œuvre riche en couleurs et messages exposée sur le parvis de l’ancienne gare de Saint Amans-Soult  a donné l’occasion aux participants de s’informer sur la thématique migratoire et de partager un moment unique de fraternité, main dans la main, pour une photo qui restera gravée dans les mémoires.

L’après-midi a été marquée sous le signe de la sensibilisation à la thématique migratoire par le théâtre. Les comédiens de la troupe La Compagnie des Nuits Partagées ont d’abord produit sur scène la pièce « Bienvenue ! » qui relate l’expérience de demandeurs d’asile sur notre territoire. La deuxième partie de la représentation a été sous la forme d’un théâtre-forum avec la participation d’élèves volontaires pour jouer un rôle et celle du public qui a été mis à contribution.

La clôture de cette journée fraternelle et solidaire a aussi donné l’occasion à David Baratgin et Yves Carmichael, correspondants régionaux du réseau EADRSI Occitanie et organisateurs de la rencontre, de remercier l’ensemble des acteurs ayant pris part au projet « Migrants hier et aujourd’hui, ici et là-bas » : les équipes et élèves des 8 établissements, les associations partenaires,  la Région Occitanie pour son soutien financier à hauteur de 4000 €uros dans le cadre des projets de citoyenneté internationale et la Mairie de Saint Amans-Soult pour avoir mis à disposition l’espace culturel « Le Tortillart , sans oublier l’appui du CNEAP par Frédéric Faye, son Délégué Régional en Occitanie, et l’aide de Marc Cianni, enseignant au lycée Alquier de Saint Amans-Soult qui a œuvré pour l’accueil et a largement contribué à la réussite de  cette journée. Cette dernière fera l’objet d’un film réalisé par l’agence de communication éthique et solidaire Terre Nourricière, laquelle produira également une affiche sur le rassemblement.

Ce projet sera aussi prochainement mis en lumière lors du « Festiv’jeunes » à l’Arena de Montpellier le 17 mai 2018, événement organisé et financé par le Conseil Régional Occitanie pour les lauréats retenus par la Région. Ce même jour, deux élèves scolarisés dans un des lycées participant vont témoigner à Paris au Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation pour représenter le CNEAP à l’échelon national dans le cadre d’une journée de valorisation organisée par le Réseau d’Education à la Citoyenneté et à la Solidarité Internationale (RED, Direction Générale de  l’Enseignement et de la Recherche, MAA) portant sur « L’engagement des jeunes de l’Enseignement Agricole dans une monde qui bouge ! ».

Les établissements ayant pris part au projet : LEAP Beausoleil (Céret, 66), Institut l’Amandier (Lézignan-Corbières, 34), LEAP Les Buissonnets (Capestang, 11), LEAP Emilie de Rodat (Pezens, 11), LEAP Le Savès (Rieumes, 31), Lycée Alquier (St Amans-Soult, 81), Lycée Bonne Terre (Pezenas, 34), Campus La Salle Saint Christophe (Masseube, 32).  Logos des participants au projet ci-dessous :

David Baratgin, Correspondant Régional EADRSI Occitanie

 




Carnet d’exil, un projet solidaire avec Khairollah (un jeune Afghan)

Extrait du site du projet « Nous sommes 15 élèves en bac pro aquaculture à l’ISETA, un lycée agricole privé dans les Alpes, tous passionnés de pêche, d’aquariologie, de sport, et de sorties entre amis.

 

    Img_3966-1474444664

 

En janvier 2015, notre prof, Aline Nevez, nous propose d’inviter en classe Khairollah, un jeune afghan du même âge que nous, exilé de son pays.

 

                                                           Img_8266-1474444984

Nous acceptons et son histoire nous coupe le souffle… Comment est-ce possible de quitter son pays à pied, seul, à l’âge de 11 ans seulement ? Être orphelin, si jeune, qu’est ce que cela suppose ? Comment supporter de laisser derrière soi un petit frère pour se lancer sur la dangereuse route de l’exil ? Comment est-ce possible d’y survivre en tant qu’enfant, de traverser la mer sans savoir nager ? Impossible pour nous de rester les bras croisés ! Nous aussi, nous avons des petits frères et de s’imaginer le sien, resté seul entouré de toute cette violence… cette idée nous est insupportable!

Khairollah est un miraculé, à sa place nous n’aurions peut-être jamais pu faire ce qu’il a fait.

Nous voulons écrire son histoire, oui, écrire !!  On n’est pas accros aux livres, en général, mais il y a urgence, on va s’organiser, l’interviewer, il faut l’aider !

La prof est surprise, elle sourit, nous fait voter, puis accepte… c’est parti !« 

Pour commander le carnet d’Exil : https://www.iseta.fr/carnet-exil-khairollah.html

Article d’Amnesty International sur le projet : reportage amnesty international carnet d’exil

Plus d’infos sur :