1

Dans les yeux d’Abdi

CaptureUne vidéo classique pour aborder la notion d’interculturel




Euro-rail «à la carte»

5930269759_c8c0ee6a7d_mTous égaux – tous différents

• Remettre en question les stéréotypes et les préjugés des participants à propos
des autres et des minorités, et étudier les images et les associations évoquées
par les portraits.
• Réfléchir aux différentes perceptions des minorités par les participants.
• Faire prendre conscience aux participants des limites de la tolérance.
• Confronter les valeurs et les stéréotypes des participants.




LES POST-IT

5141328136_16d8f73ee7_mLa spécificité de cette méthode est de faciliter l’expression personnelle autour d’un thème choisi.
Les post-it permettent d’atteindre un ou plusieurs des objectifs suivants :

  • Prendre conscience que l’on n’est pas seul à avoir un point de vue, ou une crainte.
  • Envisager des possibles.

Dans le cas d’une préparation à la mobilité (individuelle ou de groupe), l’objectif principal est de faire en sorte que l’expérience se passe dans les meilleures conditions et soit la plus riche possible. Pour cela :

  • Identifier et prendre conscience des thématiques majeures relatives aux attentes, aux craintes et aux motivations des apprenants.
  • Dédramatiser (prendre conscience que nous ne sommes pas seul à avoir ces craintes).
  • Eviter les erreurs de démarche ou de comportement.

 




JEU DE LA LIGNE

330340600_7ac1ac1b1f_mApprendre à se connaître et créer de la complicité dans un nouveau groupe
Aborder certaines définitions statistiques




Le Photolangage

CaptureLa spécificité de cette méthode est de faciliter l’expression personnelle, aider à l’écoute dans un groupe autour d’un thème choisi.

Le photo-langage permet d’atteindre un ou plusieurs des objectifs suivants :

  • faciliter la constitution d’un groupe,
  • permettre l’échange en facilitant la prise de parole de chacun,
  • prendre conscience de son point de vue personnel, sa propre vision et l’exprimer dans un groupe,
  • Exprimer les représentations que l’on a d’un sujet, d’un thème.
  • Et selon le thème : prendre conscience de la diversité des cultures, des modes de production et d’alimentation, d’un déséquilibre mondial.

 

Dans le cas d’une préparation à la mobilité (individuelle ou de groupe), l’objectif principal est de faire en sorte que l’expérience se passe dans les meilleures conditions et soit la plus riche possible. Pour cela :

  • Identifier et prendre conscience des thématiques majeures relatives aux attentes, aux craintes et aux motivations des apprenants.
  • Dédramatiser (prendre conscience que nous ne sommes pas seul à avoir ces craintes).
  • Éviter les erreurs de démarche ou de comportement.

Étapes

1. présentation du travail au groupe (5 mn) :

2. choix individuel de la ou des photographies (5 à 10 mn) ; chaque personne choisit en général 1 à 3 photographies. Dans le cas d’un groupe important, limiter à 1 image par personne. KIT Photolangage à imprimer + kit photolangage – sources

3. échange- écoute (20 à 40 mn) ; sur la base des photos choisis à partir d’un questionnement précis.

4. synthèse (10mn) : l’animateur doit saisir des MOTS vraiment explicités par les participants, et les écrire au tableau ou les nommés après chaque intervention.

Il ne doit pas « relancer ». L’animateur peut choisir une image et participer.

L’approfondissement du thème se fera par la suite, éventuellement avec un autre outil d’animation, pour mise en évidence des points de convergence et de divergences de représentations.

La formulation du travail

Dans un travail de photo-langage, il est demandé à chacun de choisir une ou plusieurs photographies qui l’aideront à évoquer sa vision de la thématique traitée (agricultures, alimentation, développement durable, société, mobilité internationale, discrimination, …).

L’animateur doit introduire la séance par une question adaptée au thème :

Agricultures

« Choisissez une (ou deux) photographie(s), décrivez la sommairement et dites ce que vous pensez de l’agriculture ».

Ou

« Choisissez une (ou deux) photographie(s), décrivez la sommairement et dites en quoi elle correspond à ce que vous aimez (ou n’aimez pas) dans l’agriculture ».

Alimentation

« Choisissez une (ou deux) photographie(s), décrivez la sommairement et dites ce que c’est, pour vous, une bonne alimentation ».

Développement durable

« Choisissez une (ou deux) photographie(s) vous permettant le mieux d’exprimer ce qu’est pour vous le développement durable ».

Rencontre interculturelle

« Choisissez une (ou deux) photographie(s), décrivez la sommairement et dites ce que vous attendez de cette mobilité, et quelles sont vos craintes ».

Pour une meilleure adhésion du groupe à ce travail, il importe à l’animateur de bien clarifier la démarche et sa déontologie :

  • l’objectif de la séance,
  • les temps prévus pour chaque étape,
  • le nombre de photographie à choisir,
  • le mode de déroulement des échanges,
  • le fait qu’il n’y ait pas de photographies ou représentations normatives par rapport à la question posée,
  • le rôle de l’animateur, qui n’est pas d’interpréter les choix et paroles des participants, mais de faciliter les échanges.
  • La confidentialité à respecter.
  • Le respect : il ne s’agit pas de juger mais de mettre en évidence les points de vue en présence.

Vous trouverez en en Annexe une version avec des photos à imprimer pour une séance de préparation au départ pour une expérience à l’étranger.

Toutes les photos de ce photolangage sont en Creativ Common avec des droits différents.

Références, auteurs et droits associés sur chaque photo à retrouver en annexe.

Plus d’infos sur les catégories de licences Creatic Common : https://creativecommons.org/licenses/

2704448608_44ca8e4aa7_o

Extrait du Photolange RED – 56 Photos

KIT Photolangage à imprimer + kit photolangage – sources

 




Solidarité et Afrique (ex: les noirs et les blancs)

Capturejeu créé par la fédération Afric’Impact en lien avec le Réseau Jeunes Solidaires de Peuples Solidaires

Le jeu consiste, ainsi en ces doubles rencontres constructives ou “destructrices” durant lesquelles chaque participant doit jouer un personnage particulier et connu de lui seul (ou de ses camarades interprétant le même). Ces personnalités fictives ont des réactions et des comportements réellement observés en Afrique de l’Ouest autour de micro-actions de développement rural. La finalité de cet intense jeu modulable est de tenter d’assimiler différentes attitudes qu’il est possible de rencontrer, en diverses occasions, à la fois en France et dans cette sous-région africaine.

Plus d’infos sur : http://www.afric-impact.org/AI/PDF/98235.pdf

Vous trouverez ici une variante RED les gringos et les latinos pour l’Amérique Latine en téléchargement




SURVIVRE

Ce jeu a été créé par Clair Michalon, de CILO (Communication Interculturelle et Logiques Sociales) – mail : cilo@wanadoo.fr
Modifications proposées par le RED/ BRECI/DGER

Jeu important sur la notion de droit à l’erreur de certains individus et groupes sociaux
Comprendre les mécanismes de pression sociale et la précarité de certaines situations.
Comprendre les raisons qui expliquent les difficultés du changement et de l’innovation pour certains individus et groupes




Jeu des chaises

adaptation-jeu-chaises-a2178-967c5Le Jeu des chaises a été créé par ITECO. Cette version-ci a été adaptée et actualisée par Corinne Mommen et Chafik Allal, formateurs à ITECO.

Ce jeu permet de prendre conscience de façon vivante du développement inégal de la planète sur le plan économique, démographique et sanitaire




Débat mouvant

débat mouvantLe débat mouvant (encore appelé Jeu de positionnement) est une forme de débat dynamique qui favorise la participation – Définition Outils-réseaux

❚ Mettre les participants en position active de réflexion et d’interrogation critique.
❚ Susciter l’intérêt, l’interrogation et le débat au sein du groupe.
❚ Déconstruire les préjugés sur la question.
❚ Faire émerger des pistes de réponses.

Toutes les problématiques peuvent être abordées par cet outil (Agroécologie, Climat, Alimentation, Rencontre interculturelle…)




L’île aux Fleurs

Douze minutes ; c’est le temps durant lequel nous suivons le parcours d’une tomate, depuis sa production dans la plantation de M. Suzuki, jusqu’à son point d’arrivée à la décharge publique de l’île aux Fleurs.