Le RED

logo new redLe RED (Réseau Éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale) est un réseau de l’enseignement agricole,né en 1998, dédié à l’éducation à la citoyenneté et la solidarité internationale (ECSI). Il dépend du BRECI (bureau des Relations Européennes et de la Coopération Internationale) du Ministère de l’Agriculture. En relation étroite avec les autres réseaux géographiques  et les chargés régionaux de coopération internationale du ministère, le RED forme et accompagne les acteurs de l’enseignement agricole dans leur projets de mobilité internationale (préparation au départ et valorisation au retour), d’accueil de partenaires étrangers, d’animations et activités sur les thèmes  de l’alimentation durable, des inégalités, de l’interculturel… Ce réseau est né en 1998 du besoin des enseignants de créer et d’utiliser des outils leurs permettant d’intégrer l’ECSI dans leurs pratiques pédagogiques. Le réseau s’adresse aux équipes pédagogiques de l’enseignement agricole pour :

  • favoriser les échanges d’expériences,
  • améliorer la connaissance des outils pédagogiques,
  • valoriser les actions et projets des établissements.

Une rencontre annuelle (2 jours et demi, fin mai-début juin, en Région) permet de découvrir de nouveaux outils et d’échanger autour des pratiques de l’ECSI.  Le RED est un réseau ouvert qui est membre de la plateforme d’éducation au développement Educasol et accompagne les réseaux jeunes Mobilité de l’enseignement agricole. Il travaille régulièrement en partenariat avec les institutions publiques, les collectivités locales et de nombreuses associations locales et nationales impliquées dans des campagnes nationales de sensibilisation (Festival Alimenterre, Semaine de la solidarité internationale, la quinzaine du commerce équitable…).

N’hésitez pas à contacter les animateurs du RED :

Danuta Rzewuski

mail : danuta.rzewuskiArobaseducagri.fr

 

Lycée agricole d’Yvetot – Route de Caudebec – BP 218 – 76196 Yvetot Cedex

tel : 0033+(0)2 35 95 94 80

 

Vincent Rousval

Lycée agricole fonlabour – route de Toulouse – 81000 Albi

mail : vincent.rousvalArobaseducagri.fr

tel : 0033+(0)563494370

skype : vincent.rousval


Visit Moveagri


Les Objectifs du RED

L’objectif principal des actions d’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale menées dans les établissements agricoles est de favoriser une ouverture d’esprit, une curiosité et une prise de conscience qui permettra une analyse critique des grands enjeux de ce monde (agriculture et alimentation, énergie, migrations, commerce international, …) et d’encourager l’engagement. Les thématiques abordées dans l’ECSI peuvent être très diverses et, par nature, interdisciplinaire et faisant une grande place aux pratiques d’éducation non formelle.


Les grandes thématiques

Au niveau des thématiques, le RED travaille depuis toujours à la question de l’interculturalité et à la déconstruction des préjugés. Cet axe de réflexion vient totalement rompre la vision Nord/Sud ou pays développés/sous-développés et amène à ressentir une réelle solidarité internationale. Travailler sur les préjugés permet aussi de lutter contre les discriminations et les exclusions sociales, à l’échelle locale. Éduquer au « mieux vivre ensemble » est une finalité particulièrement importante pour le RED. Un autre axe de travail prédominant au RED est l’accompagnement à la mobilité. Des préparations au départ sont organisées au sein des établissements (ou lors des rencontres des RJAA/RJAL), à destination des tous les étudiants partant à l’étranger lors d’un séjour collectif ou individuel, de quelques jours à plusieurs mois. Des sessions de valorisation du retour se développent également, même s’il est toujours plus difficile de mobiliser étudiants et équipes pédagogiques après le séjour. La thématique de l’agriculture et de l’alimentation est, elle aussi, évidemment très présente au RED. Du fait notamment qu’elle s’insère facilement dans les programmes scolaires. D’autres thèmes sont développés en fonction des thématiques annuelles portées par l’unesco : Agriculture familiale, Climat…


Les pratiques

Les outils pédagogiques de l’ECSI sont souvent empruntés à l’éducation populaire. Il s’agit d’une éducation non formelle qui permet l’appropriation des enjeux, à travers des débats, des supports audio-visuels, des jeux, etc. C’est également un système d’éducation par les pairs : personne n’a le savoir absolu et l’animateur apprend autant que les participants. Les échanges d’idées et d’expériences sont à la base de ce mécanisme. Au-delà d’une simple sensibilisation, l’ECSI doit susciter l’engagement chez son public, éclairé sur les différentes formes de mobilisation. Un des objectifs fixé par les membres du RED est de donner aux apprenants une bonne connaissance de ces différentes formes d’engagement : volontariat, service civique, mobilité internationale, accueil, développement local, etc…


Comment participer ?

Le RED est un réseau ouvert d’acteurs de l’enseignement agricole privé et public (personnels, enseignants, étudiants, retraités…) qui travaille en collaboration étroite avec des associations partenaires d’ECSI. Pour suivre et/ou participer aux actions menées par le réseau, c’est très simple et sans engagement. Il suffit de : – faire connaître votre envie d’être informé des actualités du réseau en contactant les animateurs du réseau, en vous inscrivant à la newsletter mensuelle du RED (en bas des pages du site internet), en vous abonnant aux flux rss , à la conf red melagri, en nous suivant sur twitter ou facebook – proposer des projets ou solliciter le réseau pour solliciter des conseils – participer aux rencontres d’hiver ou d’été du RED – commenter simplement ou rédiger/corriger des articles (actions, découvertes, outils…)  directement sur le site du RED ou sur Moveagri (si vous souhaitez rédiger des articles, demander aux animateurs un compte éditeur et une petite formation en ligne) – participer aux listes de discussion thématiques et aux projets des membres du réseaux (JRCI, JNCI, sélection films alimenterre, tests d’outils, réalisation de compte-rendu, projets Erasmusplus…) – accepter de partager ses connaissances et ressources . Les ressources du site internet du RED sont sous licence creative common – ne pas se prendre au sérieux !


 

 Un peu d’histoire

Le RED a été officialisé en 1998 grâce à Charles Marcos, son premier animateur. A l’origine, Charles Marcos était animateur du réseau Burkina (premier réseau géographique créé en 1987). Ce réseau véhiculait des idées résolument novatrices et militantes pour l’époque. Très éloigné d’une vision misérabiliste ou « Tiers-Mondiste » de l’Afrique, les membres du réseau Burkina luttaient contre les motivations malsaines pour organiser des voyages d’étude, de type « sauver l’Afrique ». Au contraire, le réseau se mettait au service des élèves, pour leur permettre de profiter au maximum de leur voyage, de s’enrichir et grandir. Ils insistaient sur le fait que le voyage est, avant tout, utile et bénéfique pour l’étudiant. Le projet de coopération internationale devait automatiquement s’accompagner d’éducation au développement et à l’interculturel. Au fur et à mesure que ces pratiques d’éducation au développement se développaient, le besoin de fédérer et d’échanger au sein d’un réseau thématique s’est fait ressentir. Finalement, le réseau Burkina souffrait quelque peu du très grand temps passé sur l’ECSI lors de ses rencontres. Cela pouvait brouiller le message et ce n’était pas foncièrement son rôle. Il manquait un espace où les professeurs pouvaient partager leurs expériences, apprendre des autres et s’enrichir mutuellement. Une première demande a été faite auprès du BRECI en 1995 pour constituer un réseau horizontal dédié à l’EAD. Après trois années de négociations, le réseau a finalement vu le jour de façon officielle et Charles Marcos en a été l’animateur. Ces trois années d’attente n’étaient pas dues à une réticence réelle de la part du BRECI mais il s’agissait plutôt d’une procédure normale pour créer une nouvelle structure et y consacrer des fonds. En parallèle, Charles Marcos avait fondé en 1987 l’association Lafi Bala (« ça va bien » en mooré, langue officielle du Burkina Faso). Cette association, était à l’origine inscrite dans une action de coopération avec le Burkina, pour mettre en place un centre de formation local. Très naturellement, l’objectif de l’association a évolué vers la sensibilisation du public français aux réalités culturelles de l’Afrique de l’Ouest ainsi qu’au développement durable dans les pays du Sud en général[1]. Cette association est progressivement devenue le « bras armé » du RED (selon les dires de Charles Marcos)” Extrait d’un mémoire d’ingénieur rédigé par Hélène Bruc (IRC – Montpellier sup agro en 2014) sur  La place du Réseau Education au Développement (RED) dans le monde de l’ECSI (Education à la Citoyenneté et à la Solidarité Internationale) – Quelle stratégie adopter ? mémoire hélènePour en savoir plus sur les valeurs et  l’histoire du réseau, consultez le travail d’hélène Bruc, formidable travail de capitalisation sur ce qui fait le réseau et sa richesse.

3 commentaires sur “Le RED”

  1. Pingback: Agro Challenges Le jeu de l'agroécologie | Pollen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.