Activité « Cartes à la carte »

/ Boite à outils

Cartographier les pays de départ et d'accueil des réfugiés

Origine et objectifs

*

OBJECTIFS :
– Rendre accessible la complexité des enjeux des frontières et des parcours des réfugiés
– Casser le préjugé des réfugiés qui « envahissent l’Europe »
– Apprendre à connaître les routes migratoires et les principaux pays d’accueil des réfugiés

Auteur: Amnesty International

https://jeunes.amnesty.be/jeunes/lecoindesprofs/plateforme/dossierspedagogiques/dossierpeda2016#formulaire-commande

Etapes

1- Distribuer aux élèves/jeunes des cartes du monde en noir et blanc (cf. carte à colorier en annexe).

2-  Donner trois consignes :
1. Colorier avec une couleur spécifique les principaux pays d’origine des réfugiés
2. Colorier, dans une couleur, les pays accueillant le plus de réfugiés et, dans une autre couleur, ceux accueillant le moins de réfugiés
3. Tracer les passages/routes des migrants pour trouver un endroit sûr.

3-  Accrocher au tableau 3 cartes (ou une carte avec des codes couleurs différents) où les réponses aux questions posées sont indiquées. Pour réaliser cette carte ou ces cartes, il suffit de consulter le dossier pédagogique “La migration ici et ailleurs” (p.9 et p.23-26).

Demander aux élèves/jeunes s’ils ont trouvé les bons pays et les bonnes routes et quelles sont leurs remarques et observations.

Ouvrir le débat sur la répartition de l’accueil des réfugiés dans le monde et le partage des responsabilités entre États.

Réflexions et prolongements

Suite à cet exercice où les élèves/jeunes ont pu prendre conscience de la répartition inégalitaire de l’accueil des réfugiés dans le monde, leur proposer de se mettre à la place d’une ONG défenseuse des droits humains et d’écrire une pétition commune sur un des aspects abordés lors de l’activité qui les aura le plus touchés.
Si les avis divergent sur l’enjeu qu’ils souhaitent traiter, diviser la classe en plusieurs groupes.

Suite à la création de cette ou ces pétition(s), leur proposer de réfléchir aux arguments les plus pertinents et percutants pour la/ les faire signer par un maximum de personnes.

Cet exercice vise à permettre à chacun de s’impliquer dans une action de défense des droits humains telle que celles menées par Amnesty International et de trouver les mots les plus justes et pertinents afin de convaincre les autres d’y participer.

Pour trouver des exemples de pétitions ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.