LE BLASON DE MON RETOUR (VERSION RJAL)

/ Boite à outils

Origines : RJAL (réseau jeune Amérique latine) - par Maxence Bourel (RJAL). Cet outil a été développé en 2012 par les animateurs du RJAL pour approfondir le travail et les échanges sur le plan personnel lors des sessions retour.

Origine et objectifs

WP_le blason de MAxence_003[1]Objectifs généraux
Prendre le temps de réaliser un bilan personnel à partir de dessins pour réaliser son blason.
Activité utile pour les expériences fortes où notamment le choc culturel a été fort (Afrique, Amérique latine, Asie…) pour aller au-delà de l’exercice de relecture du voyage (activité de type Bonhomme).
Identifier et prendre conscience des changements personnels opérés et ressentis par l’expérience.
Disposer d’un temps, souvent rare, et d’un cadre rassurant pour relire plus en profondeur son voyage.
Partager ses réflexions et apprendre des autres.
Faire du lien entre les différentes étapes du voyage (l’avant, l’après).
Publics
Jeunes ou adultes en groupe de 6 dans l’idéal (5 min – 8 max). Dans l’idéal, préférez des groupes hétérogènes (durées de voyage, âges des participants, origines d’établissements, destinations…)

Etapes

Commencer par un jeu de confiance :
Durée : 45 minutes en moyenne pour réaliser son blason + 15 à 20 minutes par participant pour présenter son blason.

Il est important en amont d’avoir réalisé un jeu de confiance (les malaises en série, la bouteille à la mer… fiche animation jeux de confiance ) et d’avoir préalablement rédigé ensemble des règles de vie (respect de la parole, ce qui se dit ici n’en sort pas…).
Il s’agit d’une animation difficile car les expériences présentées peuvent être très fortes au niveau émotionnel. Il est important de préciser que chaque participant s’impose ses propres limites dans les échanges. L’animateur doit aussi intervenir quand il estime que les participants demandent ou nécessitent un soutien ou inviter les participants à sortir de l’activité si les échanges sont trop durs. La confiance dans le groupe est primordiale pour cette activité. Cela peut être facilité par la réalisation et la présentation d’un blason par l’animateur ou si l’animation est faite par une personne extérieure ou un autre jeune formé à l’exercice.
Il peut être intéressant d’être deux animateurs (un en retrait dans la conduite des échanges mais disponible)

Réflexions et prolongements

L’animateur précise que les participants vont réaliser leur blason. Ce travail est indépendant du voyage qu’ils viennent de vivre. Précisez aux participants qu’ils représentent et parlent uniquement que de ce qu’ils souhaitent. C’est un travail sur soi, pour soi.
Sur une feuille A3, chaque participant est invité pendant 45 minutes à réaliser son blason. (en remplissant au moins 2 dessins dans chacune des 4 cases)
Pour faciliter l’exercice et enrichir le blason des participants, des consignes successives (modèles vierges de blasons avec les types d’infos à renseigner (voir ci-dessous)) sont présentées au fur et à mesure, quand des difficultés à remplir apparaissent.
Chaque participant doit dessiner son blason à partir des consignes suivantes. Une devise est également demandée à la fin. (Seule exception à la règle de l’expression par le dessin)
Les informations successives demandées doivent alimenter le même blason pour le participant.
Les modèles à présenter :
Chaque blason vierge avec les niveaux d’info à renseigner sont imprimés au format A3 et montrés successivement aux participants
Premier niveau d’information à intégrer dans le blason :

Fiche partage valeur ajoutée RED 2013
Deuxième niveau :
Troisième niveau :
Quatrième niveau :

Fiche partage valeur ajoutée RED 2013
Modèles à télécharger pour impression en A3
blason_A3
L’animateur invite ensuite chaque participant (15 à 20 minutes), à tour de rôle, à présenter leur blason.
Il est important de respecter l’expression de chacun et de ne pas interférer ou poser des questions (le temps off ou informel peut permettre de le faire plus tard).
Si le participant « bute » dans sa restitution, on peut au choix : attendre qu’il poursuive (<1min), lui proposer de « sauter » la restitution de cette information, lui proposer d’y revenir plus tard, lui proposer de prendre un moment pour elle à l’extérieur de la salle (seule ou accompagner), lui proposer d’arrêter la restitution et de restituer plus tard (ou pas)…
Chaque participant peut ensuite garder son blason.
Il est indispensable après ces échanges de marquer une pause si la valorisation se fait sur une ou deux journées. Les temps de pause (ou le fait d’organiser les activités de valorisation du retour sur plusieurs semaines) aident chaque participant à s’approprier le contenu des échanges, à une prise de conscience, à des constructions mentales indispensables pour faire le tri, relier et relire l’expérience.
Prolongement par des questions qui relient le blason au voyage :
5’ pour répondre aux trois questions suivantes sur une feuille :
– Qu’est-ce que vous aviez dit de votre voyage avant de partir ?
– Pourquoi vous l’aviez dit ?
– A qui vous l’aviez dit ?
Prévoir 30’ – 45’ de mise en commun et d’échanges
Autres questions proposées à l’oral cette fois pour « clôturer » le retour :
– Aujourd’hui, restituerais-je mon voyage différemment par rapport à quand je suis rentré ?
– Présenterais-je mon voyage différemment après cette session retour par rapport à avant ?
Ce dernier temps permet de relier les différents moments du voyage, de prendre conscience des changements opérés, de l’intérêt d’une session retour et de se projeter vers les étapes suivantes (bilan de compétences, restitution).
Suites possibles :
Le blason peut être prolongé par d’autres animations et activités utiles pour identifier les compétences et apprentissages acquis (la grille de compétences), l’édition de cv (activités europass), l’entretien d’embauche….)), la restitution matérielle.

Enfin, pour approfondir et mieux comprendre les raisons de la construction d’une identité présentez l’arbre de référence en annexe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.