Lecture et expression orale: Médias et migration — Attention aux raccourcis !

/ Boite à outils

Cette activité vise à rappeler aux jeunes la place et le rôle des médias dans le phénomène de construction des stéréotypes et préjugés ainsi que certains principes fondamentaux d’éducation aux médias afin qu’ils soient plus vigilants et attentifs face aux informations qu’ils reçoivent de la part des médias et via les réseaux sociaux.

Origine et objectifs

Les médias ont un rôle crucial à jouer pour déconstruire les mythes et préjugés sur la migration. Certains médias prennent leur rôle très au sérieux. D’autres médias, en revanche, non seulement ne prennent pas le temps de déconstruire ces préjugés et stéréotypes, mais les attisent et les développent. Les médias qui n’exposent que des faits isolés relatifs aux migrants, dépourvus de contexte, sans croiser et citer leurs sources lorsqu’ils évoquent notamment des données chiffrées et en omettant des informations essentielles participent à l’accroissement des préjugés et de la peur de l’autre dans l’opinion publique.

OBJECTIFS :

  • Rendre accessible un enjeu d’actualité
  • Sensibiliser à l’éducation aux médias
  • Développer un esprit critique
  • Développer la réflexion personnelle et les capacités d’argumentation
  • Déconstruire les préjugés et stéréotypes sur la migration

Auteur: Amnesty International

Etapes

1- Distribuer à chaque élève/jeune des articles de journaux qui contiennent des préjugés, des informations erronées sur la migration ou qui présentent la migration de manière négative.

2-Demander à chaque élève/jeune de lire l’article qu’il a entre les mains et de souligner ce qui le surprend, le choque ou attire son attention.

3-  Distribuer ensuite à chaque élève/jeune des articles de journaux présentant la migration sous un angle positif ou contenant des informations étayées de sources fiables, d’enquêtes de terrain, etc.

4- Demander à chaque élève/jeune de lire l’article qu’il a entre les mains et de souligner ce qui le surprend, le choque ou attire son attention.

5- Demander aux élèves/jeunes de se mettre en petit groupe et de discuter  des différences entre les articles distribués tour à tour. Leur demander ce qu’ils en retiennent et lesquels leur paraissent les plus fiables.

6- Faire passer chaque groupe devant l’ensemble de la classe ou du groupe pour présenter leur opinion sur ces articles y compris les différences d’opinions au sein du groupe. Noter sur un tableau  les idées principales de chaque groupe.

7- Expliquer ensuite les grands principes d’éducation aux médias. Rappeler notamment que les médias interprètent, catégorisent et donnent une signification aux faits, qu’ils sont donc subjectifs et non pas une source d’information absolue et indiscutable. Il peut être important de préciser aussi que non seulement chaque personne a sa propre subjectivité quand elle lit un article ou entend ou voit une information dans les médias, mais la personne qui l’a écrite/enregistrée/réalisée également. Nous percevons donc des informations par un double prisme de subjectivité.

Il s’agit donc de diversifier ses sources d’informations, de croiser les informations et de donner de l’importance aux indices d’objectivité (chiffres, témoignages, enquêtes de terrain, fiabilité des sources…) afin de construire son propre point de vue et être en mesure de contrer le plus possible les préjugés qui circulent.

Réflexions et prolongements

ACTIVITÉ SUPPLÉMENTAIRE/DEVOIR À LA MAISON:

Demander à chaque élève/jeune de choisir ou de tirer au sort un sujet concernant la migration sur lequel il va devoir effectuer des recherches et écrire un article.

Fixer un nombre de signes ou lignes maximums.

Suite à la restitution des articles, revenir en classe/groupe sur les articles réalisés, sur les points forts et les points faibles des articles et sur les thématiques abordées dans chaque article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.