Dictionnaire enjoué des cultures africaines

/ Le RED / Découvertes

Par les écrivains Alain Mabanckou Abdourahman Waberi

Étiquettes: Afrique , Livre Catégories: Livre

« Le chant d’amour d’A. Mabanckou et d’A. Waberi au continent africain prend la forme d’un abécédaire tour à tour informatif, ludique, drôle, sérieux – d’Abacost à Zembla, en passant par Dictature, Fanon, Mbappé, Obama ou Présence africaine.

Abécédaire buissonnier, ce livre propose une sorte de portrait ou plus exactement une mythographie qui donne à voir et à sentir le pouls de l’Afrique. Un très grand continent dont la puissance culturelle est en train de se déployer sous nos yeux. Hier minorées, voire moquées, la voix et l’importance du Continent dans les affaires planétaires sont aujourd’hui indéniables. L’Afrique est en passe d’imposer une griffe, un style, une manière d’être au monde et en relation avec le reste du monde.
Dans ce dictionnaire tour à tour informatif, ludique, drôle, sérieux, Alain Mabanckou et Abdourahman Waberi entonnent un chant d’amour à l’Afrique, à ses habitants d’hier et d’aujourd’hui, à ses ressources exceptionnelles et à sa spectaculaire planétarisation.Finaliste du Man Booker International Prize, Prix Renaudot 2006 pour Mémoires de porc-épic, Alain Mabanckou est l’auteur de plusieurs romans à succès traduits dans le monde entier, dont Verre cassé, Black Bazar, Petit piment, Les Cigognes sont immortelles. On lui doit également des essais très remarqués (Lettre à Jimmy, Le Sanglot de l’homme noir, Le monde est mon langage). En 2016 il a été nommé professeur au Collège de France à la Chaire de création artistique. Depuis une quinzaine d’années il réside à Los Angeles où il est professeur titulaire de littérature d’expression française à l’université de Californie-Los Angeles (UCLA).

Abdourahman A. Waberi est né en 1965 à Djibouti. Romancier, poète et essayiste, Grand Prix littéraire de l’Afrique noire 1996, ancien pensionnaire de l’Académie de France à Rome-Villa Médicis, il enseigne depuis 2012 les littératures d’expression française et la création littéraire à l’université George Washington (Washington DC) et collabore notamment au Monde. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages primés comme le roman panafricain Aux États-Unis d’Afrique (Lattès, 2006). Son œuvre est traduite dans une douzaine de langues. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.