Relocaliser les systèmes alimentaires et sensibiliser les citoyens : deux bonnes idées ?

/ Le RED / Découvertes

Support de présentation de Nicolas Bricas- chaire UNESCO alimentation du monde - CIRAD (Formation Alimenterre

Étiquettes: Alimentation , Alimenterre , Cirad , Conférence , lahlou , sensibilisation , UNESCO Catégories: Rapport

Presentation-nicolas-bricas-cirad à télécharger

Trés utile pour comprendre les facteurs de changement des pratiques. La sensibilisation a ses limites selon Nicolas Bricas.

Les comportements sont liés aux comportements des autres et aux infrastructures. Ex : je ferai d’autant plus du vélo que d’autres le pratiquent dans mon environnement et qu’il existe des pistes cyclables.

Dans cette conférence N Bricas fait référence à d’autres travaux récents sur le sujet : de Saadi Lahlou. Une conférence sur le sujet est à revoir ici :

www.chaireunesco-adm.com/2018-Conference-Saadi-Lahlou-La-theorie-des-installations-construction

Pour changer les comportements individuels (par exemple pour une meilleure nutrition ou un moindre impact sur l’environnement), il faut sensibiliser, informer, éduquer les individus. Pour comprendre leurs comportements, il faut comprendre ce qui se passe dans la tête des individus. Ce sont ces idées courantes que Saadi Lahlou, psycho-sociologue, Professeur à la London School of Economics, remet fondamentalement en cause. Dans son récent ouvrage « Installation Theory », il défend, de nombreux exemples à l’appui, qu’il vaut mieux changer le monde que changer les gens.

Il nous a fait l’honneur de venir à Montpellier nous présenter, en français, son ouvrage dans le cadre du Mastère Spécialisé « Innovations et Politique pour une Alimentation Durable » de SupAgro et du Cirad.

Voir ou revoir son intervention :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.