Animation pour présenter les différentes formes d’engagement à l’international

/ Boite à outils

Par Des étudiantes de la licence pro Solidarité internationale de Bordeaux Montaigne

Origine et objectifs

Cet outil d’animation a été créé par trois étudiantes de licence professionnelle « Chargé de projet en Solidarité internationale » lors d’un projet tutoré suivi par le RED en 2016-17

Anna, Anouk et Audrey ont testé cet outil (animation + guide) dans 3 lycées agricoles d’Aquitaine.

L’objectif était de susciter un débat sur la citoyenneté et l’engagement pour présenter de manière ludique les différentes formes possibles d’engagement à l’international pour les jeunes de l’enseignement agricole : formels (stages…), non formels (SVE, service civique réciprocité, autres volontariats…), informels …

Un guide a aussi été élaboré au cours de ce projet. Une version plus complète sera mise en ligne et diffusée par le RED en 2017/2018

Cette animation peut trouver sa place dans les modules d’accompagnement personnalisé ou des journées spéciales sur l’insertion, la mobilité internationale ou l’orientation.

N’hésitez pas à vous rapprochez des COREMOB (comité régional de la mobilité), de l’association référente sur le sujet (France Volontaire), des réseaux jeunes de l’enseignement agricole et des associations membres pour avoir des témoignages ou de la documentation.

Liens utiles : Page RED sur le thème de l’engagement à l’international – France volontaire (Pour découvrir et trouver un volontariat) – Chantiers internationauxClub UnescoErasmus + jeunesse

Etapes

Animation sur les termes d’engagement, de citoyenneté et de solidarité internationale

  • Règles de fonctionnement (notamment pour imposer le respect et l’écoute)
  • Brain storming : les participants présentent leurs idées pour chaque terme abordé. Un-e volontaire note les idées au tableau

  • Débat mouvant : A partir de trois affirmations (propositions disponibles sur la présentation à projeter – ci-dessous) pour les trois termes abordés (2 peuvent suffire pour ne pas que l’exercice dure trop longtemps) . Les participants se positionnent : d’accord ou pas d’accord. Un temps leur est laissé pour mettre en commun les arguments. Lors du débat, les participants peuvent changer de camp en fonction de ce qui est dit. Un « bâton de la parole » (un feutre par exemple) peut passer de main en main pour encourager l’écoute.

Support animation – engagement – Lpro

Remarque  : Pour le terme de la solidarité internationale, vous pouvez proposer un tour de table où chacun répond à la question « quelle est la dernière fois où je me suis senti solidaire ? » avant le débat mouvant sur la question

  • Définitions : A partir du support de présentation pour chaque terme abordé.
  • Présentation des différentes formes d’engagement : collectives et individuelles (le support de présentation propose aussi des témoignages). L’idéal est pour cette partie est d’inviter des témoins ayant vécu ces expériences ou des structures associatives impliquées dans ces projets.
  • Recommandations : pour préparer son volontariat/voyage avant le départ avec un point important de sensibilisation sur le volontourisme (Vidéo que vous pouvez diffuser sur le sujet)
  • « Je m’engage à l’international ! » – Jeu de fin d’animation pour valider les connaissances à partir de cartes de situations à repositionner sur une carte : Etiquettes à imprimer, Etiquettes avec réponses
    Une carte du monde est projetée au tableau. Les participants par binôme, en groupe ou en individuel  reçoivent une carte « profil » avec des situations  différentes. (Par exemple, j’ai 18 ans, je n’ai pas d’idées après mon bac. Est-ce que c’est possible que je parte faire un volontariat au Brésil dans le domaine de l’environnement ?)
    Les participants échangent sur les dispositifs avant de se placer sur la carte (avec de la pâte à fixer ou du scotch). Si il n’y a pas de pays ciblés dans leur carte, ils choisissent un pays où ils veulent/peuvent partir.


Cette dernière activité montre qu’il existe de nombreux dispositifs et formes adaptées à tous les profils (boursiers, étudiants, sans diplômes…) et tous les projets (géographiques, centres d’intérêts, individuels, collectifs…). Cela permet de lever quelques freins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.