Ensemble différents avec des gommettes

/ Boite à outils

Activité simple pour approfondir la question des préjugés sur les minorités et les processus de discrimination

Origine et objectifs

  1. Analyser et prendre conscience des relations entre la majorité et les minorités
  2. Analyser et prendre conscience des processus qui conduisent à la discrimination
  3. Encourager l’empathie par le biais de l’expérience du rejet et de l’exclusion

A l’origine, animation du secours Catholique

Attention à bien choisir qui sera « l’exception » . L’exclusion peut être mal vécue par les participants. Si le groupe se connait, l’inviter à jouer sérieusement.

Etapes

Si le nombre total de participants est supérieur à 15, il est proposé que quelques uns se placent de coté : ils seront les observateurs de ce qui va se passer ensuite.

  1. 1ère séquence. Les participants sont disposés en cercle. Ils ferment les yeux et restent silencieux. L’animateur passe auprès de chacun et lui colle une gommette de couleur sur le front. Il dispose de plusieurs couleurs différentes et de plusieurs gommettes de chaque couleur ; une seule gommette est d’une couleur différente de toutes les autres. L’animateur s’arrange pour répartir les couleurs régulièrement. L’exclusion peut être mal vécue, l’animateur devra choisir judicieusement la personne qui portera la gommette unique.

L’animateur invite les participants à rouvrir les yeux et lance la consigne suivante : « Vous devez vous regrouper entre personnes qui portent des gommettes de même couleur, sans vous  adresser aucune parole ». Lorsque les groupes sont constitués, il apparaît qu’un seul participant porteur d’une couleur unique, reste seul et ne fait partie d’aucun groupe. L’animateur laisse le temps aux participants d’observer ce qui s’est passé et la répartition des groupes.

  1. Deuxième séquence. Les participants se replacent en cercle, les yeux fermés. L’animateur change les gommettes de chaque personne et, en attribuant les nouvelles gommettes, veille à ce que tout le monde puisse rejoindre un groupe de couleur. Il n’y a plus la gommette unique.

L’animateur invite les participants à rouvrir les yeux et lance la consigne suivante : « Vous devez vous regroupez et tout le monde doit être dans un groupe ». Les groupes se constituent dans le silence. L’animateur laisse le temps aux participants d’observer ce qui s’est passé et la disposition des groupes.

Cette consigne, volontairement floue, laisse les participants libres de créer des groupes de la façon qu’ils souhaitent et met en lumière les dynamiques de choix du groupe (les participants constituent-ils naturellement des groupes multicolores ou unicolores ?)

  1. Troisième séquence. L’animateur invite les participants à se placer à nouveau en cercle, les yeux fermés. Passant auprès de chacun, il retire la gommette et en colle une nouvelle à la place.

L’animateur invite les participants à rouvrir les yeux et lance la consigne suivante : « Vous devez vous regroupez et constituer des groupes « multicolores en restant toujours en silence», dans la communication non verbale.

Cette troisième consigne reste volontairement floue, les groupes pouvant chercher la plus grande variété de couleurs, ou à être les plus nombreux, quelles que soient les couleurs, ou à comporter un représentant de chaque couleur…

L’animateur invite les observateurs à rejoindre le groupe et donne la parole aux participants afin qu’ils s’expriment sur ce qu’ils ont vécu.

Lors de la première séquence comment avez-vous constitué des groupes ? Qu’avez-vous ressenti lorsque quelqu’un vous a intégré dans un groupe ?

  • Si vous étiez porteur de la gommette unique comment vous en êtes-vous rendu compte ? Qu’avez-vous ressenti ? Quels ont été les comportements à votre égard ?

La parole est ensuite donnée aux observateurs.

  • Qu’ont-ils ressenti ?
  • Comment les groupes se sont-constitués ?
  • Qu’ont-ils constaté dans la communication non verbale entre les personnes (agressivité, soutien,…) ?
  • Ont-ils perçu des évolutions dans la façon de constituer les groupes entre les différentes phases ?

Réflexions et prolongements

PRENDRE LE TEMPS DU BILAN :

 

Sur la forme : Comment cette animation s’est-elle passée ?

Sur le fond : Quel a été le contenu de l’échange ? Quels sujets ont été débattus, sur quels points le débat a-t-il été difficile ? Y a-t-il eu prise de conscience ?

Noter quelques témoignages ou échanges.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.