Jeu « La roulette migratoire » –

/ Boite à outils

L’objectif principal est que les jeunes participant-e-s ne voient plus les migrant-e-s comme des personnes indésirables, mais comme des personnes avec de sérieuses raisons de migrer, qui souffrent particulièrement dans l’accomplissement de leur but. Et ainsi, d’ouvrir l’esprit du public, le rendant plus tolérant envers les personnes migrantes.

Origine et objectifs

Objectifs de l’animation

Faire réfléchir les participant-e-s  autour des problématiques liées aux migrations et des difficultés auxquelles font face les migrant-es. Favoriser l’interaction entre les participant-e-s. Créant une ambiance ludique dans laquelle chacun se sent libre de participer. Il y a actuellement environ 200 millions de migrant-e-s et de réfugiés dans le monde. Beaucoup de personnes quittent leur pays pour des raisons politiques, économiques, sociales ou environnementales. Leurs conditions de voyages sont souvent difficiles, coûteuses et dangereuses. Les migrant-e-s se heurtent souvent à des frontières closes. Les rares personnes qui atteignent leur destination sont fréquemment victimes de discrimination dans le pays d’accueil. C’est pourquoi il est important de traiter de ces sujets avec les jeunes joueurs.

« La Roulette migratoire » est un jeu où tout le monde ne gagne pas, mais dans lequel il est fréquent de ressentir de la frustration et d’être déçu d’avoir perdu, même après avoir travaillé dur et avec détermination.

Auteur:  Etudiants et Développement

Plaquette disponible ici

Etapes

La Roulette Migratoire est composée de 4 petits jeux.

Lors du premier jeu, les participant-e-s découvrent, selon un cheminement aléatoire, quel personnage ils seront. Le choix d’un jeu pour la répartition des équipes a été préféré au libre choix, pour souligner le fait que la situation de chaque humain à sa naissance est également aléatoire. A travers les caractéristiques des personnages décrites sur les passeports, les participants découvrent également plusieurs causes de migrations.

Le deuxième jeu présente la lutte dans laquelle chacun va devoir se lancer pour gagner de l’argent pour le voyage : tous les migrant-e-s n’essaient pas de se rendre dans les pays développés avec la même quantité d’argent, et avoir plus d’argent est toujours un avantage particulier, même si ce n’est pas un facteur déterminant pour la réussite du voyage.

Le jeu des visas présente aux joueurs le système d’obtention des visas en soulignant son caractère aléatoire et compliqué. Il met en lumière le fait que les rendez-vous dans les ambassades sont un réel test, durant lequel il est nécessaire de mettre en avant sa meilleure image pour réussir à persuader ses interlocuteurs. Il est également montré que les décisions sont imprévisibles, et souvent injustes.

Enfin, le jeu des frontières est un jeu relativement physique, particulièrement axé sur les joueurs qui entreront dans le pays d’accueil sans visa : jusqu’à la fin du jeu, les participant-e-s réalisent que rien n’est gagné pour les migrant-e-s, qu’ils aient un visa, de l’argent, ou non.

Le déroulé de l’animation est sur le document téléchargeable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.